« Quitter l'Église pour rester catholique » ? Le dilemme auquel sont confrontés les catholiques allemands fidèles


Commentaires (11)

Catégorie : Vie de l'Eglise

Auteur : Belgicatho

Nombre de consultations : 843

« Un nombre croissant de catholiques allemands pratiquants ne veulent pas financer la trajectoire controversée de l'Église locale dans le sillage du Chemin synodal ; mais la seule façon de ne pas payer la « taxe d'église » est de se désaffilier officiellement de l'Église catholique en Allemagne – et de risquer de perdre l'accès aux sacrements.

Un article de Jonathan Liedl, publié sur le National Catholic Register. Traduction française Belgicatho

David Rodriguez, un double citoyen germano-espagnol qui vit en Allemagne depuis 30 ans, aime sa foi catholique. Paroissien de St. Herz Jesu à Berlin, il dit au Registre que "les sacrements sont comme l'eau dont j'ai besoin pour la vie spirituelle". Mais alarmé par la voie synodale allemande officiellement soutenue – qui plus tôt cette année a accepté un éventail de résolutions qui s'écartent des enseignements établis de l'Église – et désespéré de cesser d'y contribuer financièrement, Rodriguez envisage une mesure qui, selon la pratique actuelle de l'Église en Allemagne, mettrait en péril son accès aux sacrements : se désaffilier légalement de l'Église catholique en Allemagne. C'est une étape dramatique, celle qui implique de renoncer publiquement à son appartenance à l'Église devant un fonctionnaire du gouvernement. Cette décision est largement considérée en Allemagne comme une "auto-excommunication" de facto, car ceux qui la subissent sont techniquement exclus de l'Eucharistie, de la pénitence, des autres sacrements et même d'un enterrement chrétien. La participation ecclésiale est également restreinte, car il est également interdit d'exercer une fonction ou un emploi dans l'Église, de participer à des conseils diocésains ou paroissiaux et même de servir de parrain.

Mais à part embrasser la pauvreté volontaire, la désaffiliation est actuellement le seul moyen possible pour un adulte officiellement enregistré comme catholique en Allemagne de cesser de payer le Kirchensteuer (taxe d'église) obligatoire, qui fournit la majorité du financement aux diocèses catholiques d'Allemagne et, à son tour, probablement le chemin synodal. Et avec le vote de la voie synodale pour mettre en œuvre une foule de résolutions hétérodoxes lors de son assemblée finale en mars dernier - y compris des bénédictions pour les relations homosexuelles, la pression pour la tentative d'ordination des femmes et la prise de mesures préparatoires pour établir un conseil synodal permanent qui a été interdit par le Vatican — continuer à contribuer viole la conscience de nombreux catholiques allemands qui désirent être fidèles à l'Église universelle.

Ainsi, alors que bon nombre des personnes parmi le nombre record de personnes se désaffiliant de l'Église catholique en Allemagne le font probablement par désir de ne plus financer une foi qu'elles ne croient plus ou ne pratiquent plus, les fidèles catholiques comme Rodriguez envisagent de plus en plus de renoncer à leur adhésion pour un raison différente - et posent la question, à la lumière de la trajectoire problématique continue du Chemin synodal en Allemagne, s'ils doivent "quitter l'Église pour rester catholiques" - ou du moins ne pas continuer à violer leur conscience.

La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Selon Birgit Kelle, porte-parole du groupe laïc allemand New Beginning (Neuer Anfang), qui a critiqué la voie synodale, "pas un jour ne se passe" sans que l'organisation ne soit contactée par des catholiques allemands consternés par la direction du l'Église locale et demandant s'ils devaient quitter la structure de l'Église allemande pour éviter de la financer.  Kelle a déclaré au Register que le Kirchensteuer est depuis longtemps une source de frustration pour les fidèles allemands, mais les actions de la Voie synodale n'ont fait qu'intensifier l'inquiétude. 

(...)

"Pour beaucoup, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase", a déclaré Kelle au Register. "Beaucoup de croyants sont vraiment ébranlés et n'arrivent plus à concilier avec leur conscience de donner de l'argent à une institution qui dit haut et fort adieu à l'unité de l'Église." Kelle décrit une situation dans laquelle de nombreux catholiques sont déchirés entre le maintien de leur appartenance à la structure de l'Église publiquement reconnue et le travail pour son bien, mais aussi le fait de ne pas contribuer à un projet qui, selon eux, pousse l'Église allemande vers le schisme avec Rome. La lutte est compliquée par le fait que des paroisses et des prêtres orthodoxes se trouvent encore dans de nombreux diocèses allemands, sans parler des sévères interdictions de désaffiliation.

Ce bras de fer se joue dans le cœur des catholiques allemands comme Axel Müllers, qui vit dans le diocèse d'Aix-la-Chapelle. L'homme d'affaires catholique et père de trois enfants est un opposant virulent à la voie synodale et trouve l'arrangement actuel inacceptable.

« Ils vous insultent et vous font ensuite payer », a-t-il déclaré au Register.

Et pourtant, autant Müllers s'oppose à la Voie synodale et au fait que sa taxe d'église contribue à la financer, autant la perspective de renoncer formellement à son appartenance à l'Église catholique en Allemagne est presque trop douloureuse à envisager.

« Cela me briserait le cœur », a-t-il déclaré au Register.

Lire la suite sur Belgicatho

* * *

Jonathan Liedl Jonathan Liedl est rédacteur en chef du Register. Son expérience comprend le travail de conférence catholique d'État, trois ans de formation au séminaire et le tutorat dans un centre universitaire d'études chrétiennes. Liedl est titulaire d'un BA en sciences politiques et études arabes (Univ. Notre-Dame), d'une maîtrise en études catholiques (Univ. Saint-Thomas) et termine actuellement une maîtrise en théologie au Séminaire Saint-Paul. Il vit dans les villes jumelles du Minnesota. Suivez-le sur Twitter à @JLLiedl.

Notez cet article :
(9 notes reçues)
8/1012345678910

Cet article m'inspire...


de la joie
3


du courage
3


de la tristesse
44


de la peur
1


de la colère
4

Commenter Imprimer

Commentaires des internautes

Remarque : Les commentaires ci-dessous n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement l'opinion de l'auteur de ce blog.

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par Philippe le

Imaginons un scénario purement fictif (pour être honnête je n'ai pas le sentiment qu'il le soit, mais je ne suis pas prophète !) : imaginons qu'une fausse église soit en train d'émerger, qu'il arrive quelque problème de santé ou autre au Pape François avant la fin du Synode et qu'un faux pape soit élu, prétendument pour le remplacer (de façon non valide, par exemple en faisant participer des laïcs à son élection) et que celui-ci valide, fin 2024, tous les délires de ce synode (ce que ne ferait pas François). Parmi ces délires on peut aussi imaginer des changements liturgiques ou eucharistiques (qui rendraient la consécration eucharistique invalide). Ce faux pape serait à la tête d'une fausse église (dans laquelle s'engouffreront tous les progressistes et les catholiques tièdes qui préfèrent l'esprit du monde à celui du Christ). Les catholiques (laïcs, religieux et prêtres) fidèles au Christ garderont, à raison, leurs distances par rapport à cette fausse Église tout en demeurant dans la vraie qui serait éclipsée et vivrait en clandestinité (la fausse prendrait les apparences de la vraie et le monde - et les médias - se réjouirait de voir l'Église adopter l'esprit de ce siècle. Cette fausse Église s'allierait peut-être au gouvernement pour persécuter les fidèles comme du temps du Covid mais en pire). Pourrons-nous parler à ce moment d'un schisme de la part de ces catholiques fidèles qui refusent d'entrer dans cette fausse Église ? Certainement pas ! Pourtant leur séparation serait présentée ainsi. L'église en Allemagne semble être un germe de cette fausse Église. Il ne s'agit donc pas de quitter cette fausse Eglise mais de garder nos distances et de rester bien ancré dans la vraie Eglise de Jésus Christ ! Je pense que l'Esprit Saint nous aidera à savoir si le prochain Pape est authentique ou un imposteur.

Je me demande si la prophétie de Saint François d'Assise, sur le Pape exterminateur, ne concerne pas notre époque. Peut-être l'Antéchrist, qui rêve de pouvoir s'asseoir sur la chaire de Saint Pierre, n'est pas loin non plus et n'attend que la fin du Synode.


« Mes frères agissez avec force, ayez de la fermeté et soyez dans l'attente du Seigneur. Une grande époque de tribulations et d'affliction dans laquelle de grands périls et des embarras temporels et spirituels pleuvront, la charité d'un grand nombre se refroidira et l'iniquité des méchants surabondera. Le pouvoir des démons sera plus grand que d'ordinaire, la pureté immaculée de notre congrégation religieuse et des autres sera flétrie, au point que très peu parmi les chrétiens voudront obéir au vrai Souverain Pontife et à l'Eglise Romaine avec un coeur sincère et une charité parfaite. Au moment décisif de cette crise, un personnage non canoniquement élu, élevé à la Papauté, s'efforcera avec adresse de communiquer à beaucoup le poison mortel de son erreur. Alors les scandales se multiplieront, notre congrégation religieuse sera divisée, plusieurs parmis les autres seront complètement détruites, parce que leurs membres ne s'opposeront pas mais consentiront à l'erreur. Il y aura tant et de telles opinions et divisions dans le peuple, et chez les religieux et chez les clercs que si ces jours mauvais n'étaient abrégés, comme l'annonce l'Evangile, même les élus tomberaient dans l'erreur (si cela se pouvait), si dans un tel ouragan ils n'étaient pas protégés par l'immense miséricorde de Dieu. Alors notre Règle et notre manière de vivre seront attaquées très violemment par certains. D'effroyables tentations surviendront. Ceux qui auront été très éprouvés en bien recevront la couronne de vie. Malheur éternel à ceux qui s'attiédiront en mettant leur seule espérance dans leur vie de religion, qui ne résisteront pas fermement aux tentations permises pour l'épreuve des élus. Ceux qui dans la ferveur de l'esprit s'attacheront à la piété avec charité et le zèle de la vérité, recevront des persécutions et des injures comme désobéissants et schismatiques. Car leurs persécuteurs, aiguillonnés par les esprits mauvais diront que c'est faire un grand hommage à Dieu de tuer et de faire disparaître de la terre des hommes si mauvais. Alors le Seigneur sera le refuge des affligés et il les sauvera parce qu'ils auront espéré en Lui. Et alors pour se conformer à leur Chef, ils agiront selon la Foi et ils choisiront d'obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes, gagnant par la mort la vie éternelle. Ne voulant pas consentir à l'erreur et à la perfidie, ils ne craindront absolument pas la mort. Alors la vérité sera tenue dans le silence par certains prédicateurs alors que d'autres la foulant aux pieds la nieront. La sainteté de vie sera tenue en dérision par ceux qui la professent extérieurement, c'est pourquoi Notre Seigneur Jésus-Christ leur enverra non pas un digne pasteur, mais un exterminateur ».

Pour ma part je resterai jusqu'au bout dans la vraie Eglise du Christ, même si celle ci devait, pour un temps, être éclipsée, et même si la fausse église des ténèbres (cf. visions de la Bienheureuse Anne-Catherine Emmerich) devait me considérer comme un schismatique.

Bref, soyons vigilants sur ce qui sortira de ce synode, si des changements substantiels devaient avoir lieu, et si quelque chose devait arriver au Pape François dans les mois à venir. Soyons également sur nos gardes quant à la façon dont aura lieu le prochain conclave, s'il avait lieu en 2024. Prions enfin le Ciel pour qu'il permette au Pape François de rester au gouvernail de l'Eglise jusqu'à la fin du Synode et pour qu'il puisse achever la mission que le Christ lui a confiée.

Ce commentaire vous a-t-il été utile ? (1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile)

Répondre

Commentaire laissé par evelyne le

Bonjour,

Je pense que il y sûrement des paroisses où des prêtres resteront fidèles à la Vérité, donc les allemands trouveront sûrement des lieux de culte dans des petites paroisses. Tous les prêtres ne sont pas d'accord avec ce qui se passent....donc, il y aura divisions

Ce commentaire vous a-t-il été utile ? (2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile)

Répondre

Réponses apportées à ce commentaire :

Commentaire laissé par Anne-Françoise le 07/12/2023 à 01:25

La désarticulation de l'Église catholique ça fait beaucoup plus vite que ce que nous pensions et Dieu que nous avons eu un exemple magnifique avec Benoît XVI qui a vraiment été jusqu'au bout après fidèle serviteur de l'église, car en effet jamais nous n'aurions pu penser en Allemagne il y aurait cette division qui risque de faire tache d'huile bien évidemment et nous ne saurions plus nous retrouver entre frère et sœur entre enfants de Dieu et personnellement, d'état de santé du pape François laisse à penser d'ailleurs comme il a dit lui-même qu'il réfléchissait déjà à son successeur et donc, non seulement tout est remis en question mais nous, catholiques, aurons à faire face aux incroyables changements, à la disparition du Rite Divin de nos Pères !
Inimaginable aussi ces idées de l'évêque allemand..... Nous devrons nous accrocher à notre Tradition, si toutefois, elle résiste, à nos Sacré ts, en un mot, à la véritable Église, telle que la veut le Christ Lui même.
Oui, un jour l'immonde sera vaincu et plus nous prierons la Sainte MÈRE de Dieu, plus notre combat aura un réel sens.
Saint-Michel Archange prince de la milice céleste protégez-nous et gardez nous vigilants dans notre foi chrétienne.

Ce commentaire vous a-t-il été utile ?

Commentaire laissé par Rébécca le

… je dirais plutôt : déserter les offices inacceptables… laisser une plus grande place au coin prière de notre logement…ne pas s'obstiner à écouter des sermons anti-évangélique ( avec la nécessité, pour nos enfants, de contredire le prêtre à la sortie de la Messe) … retrouver la prière de silence et d'adoration en dehors des offices dans cette église flagellée, ou chercher une communauté de prière où cela est possible afin de retrouver cette intimité avec Dieu, ce coeur à coeur silencieux et confiant, et si les conditions sont acceptables : Jésus Lui-même dans l'Eucharistie ( la Vie de notre vie).
Par la Vierge Marie, Jésus est venu jusqu'à nous, par Marie, notre Maman ( par exemple en faisant découvrir le chapelet à nos enfants) nous irons vers Jésus, nous irons tout recevoir de Lui qui nous sauve… ainsi nous devenons bergers pour nos frères… discrètement mais efficacement… notre regard devient celui de Jésus : tendre et miséricordieux ; et Jésus sauve, aime, à travers notre coeur et nos actes. La fuite des églises ( n'est pas la fuite de l'Église quand il s'agit de chercher Jésus, de protéger Jésus -nous revivons la fuite en Égypte-) Nos enfants apprennent à discerner ce qui est bien et beau.. (c'est une catastrophe que d'être en colère durant une Messe … c'est un contre-témoignage pour nos enfants .. même si Jésus chasseur du Temple reviendra sûrement à travers l'un ou l'autre d'entre-nous, en attendant, fuyons et prions…)

L'Église, le Temple c'est aussi et surtout chacun de nous où le Christ aime demeurer !

Ce commentaire vous a-t-il été utile ? (3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile)

Répondre

Réponses apportées à ce commentaire :

Commentaire laissé par Evelyne le 07/12/2023 à 09:59

Ne pas fuir lEglise mais oser reprendre les prêtres qui détournent la Vérité. Sinon il y aura toujours des lieux où de saints prêtres fidèles à la Vérité continueront leur mission . Là où l'eucharistie sera dignement célébrée nous irons....courage et foi restons toujours dans la PAIX quoi qu'il arrive; car rappelons nous que ce qui se passe est la purification de lEglise qui justement nous montre les mercenaires et les traites à la foi....afin de nettoyer lEglise des brebis galeuses il faut qu'ils se montrent ..... l'ivraie sera bien mûre pour être séparée du bon grain.

Ce commentaire vous a-t-il été utile ? (1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile)

Commentaire laissé par Philippe le 07/12/2023 à 10:49

Merci Evelyne, oui vous avez compris tout l'enjeu. Nous sommes face à une grande purification et à une séparation entre le bon grain et l'ivraie, avant que n'arrive la moisson. Le Pape François en a certainement conscience. Mais l'Esprit Saint le guide également, qu'il soit conscient ou non du coeur de sa mission, et celle-ci consiste depuis 10 ans à faire sortir les loups, et à pousser chacun à dévoiler les pensées secrètes de son coeur, afin que le Seigneur puisse juger chacun selon ses oeuvres.

Ce commentaire vous a-t-il été utile ?

Commentaire laissé par Rébécca le

« Cœur brisé, esprit humilié ».. j'y vois là la main de Dieu …prions avec le psaume 50 « 19 Le sacrifice qui plaît à Dieu, c'est un esprit brisé ; tu ne repousses pas, ô mon Dieu, un coeur brisé et broyé. »

Les églises se vident mais la SainteÉglise va se remplir de saints…

Les faux bergers sont démasqués.

Retrouvons la confiance en Dieu ( non aux hommes), la confiance en la sainte providence de Dieu qui nourrit les oiseaux du ciel.

Cœur à cœur avec le Christ, sainte Maternité de la Vierge Marie …Elle debout au pied de la Croix, debout aussi au pied de notre propre croix.

Le Fils de l'homme est de retour à travers notre abandon à la Grâce Divine, notre abandon à sa sainte Volonté.

Prions

Ce commentaire vous a-t-il été utile ? (4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile)

Répondre

Commentaire laissé par Damien Costy le

c l'effondrement des rituels traditionnels (du 11 mars 2020 à 2027).

Ce commentaire vous a-t-il été utile ?

Répondre

Commentaire laissé par Rébécca le

À propos de «  Ces êtres humains seront sévèrement punis » de Luz :

Erreur de traduction ou ingérence démoniaque !!!
« …et apprenez-leur à s'attacher aux pratiques démoniaques et à oublier et renier mon Divin Fils. » :
NON !!!!

Modifiez svp !

Ce commentaire vous a-t-il été utile ? (1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile)

Répondre

Réponses apportées à ce commentaire :

Commentaire laissé par Philippe le 15/05/2023 à 09:51

Bonjour Rébécca, vous faites référence à la traduction française du dernier message du Ciel à Luz de Maria, publié sur le site countdowntothekingdom.com (qui n'a rien à voir avec le blog Pierre et les Loups).

Il s'agit d'une traduction française automatique et donc perfectible à lire en parallèle de la version anglaise si possible.

https://www.countdowntothekingdom.com/fr/Luz-ces-%C3%AAtres-humains-seront-s%C3%A9v%C3%A8rement-punis/

https://www.countdowntothekingdom.com/luz-these-human-beings-will-be-severely-punished/

La version anglaise dit ceci :

"Prayer for those of my children who do not adore my Divine Son. Offer the Holy Rosary for those who break into the lives of my little children and teach them to become attached to demonic practices and to forget and deny my Divine Son. These human beings will be severely punished."

Il faut lire en français :

"Des prières pour ceux de mes enfants qui n'adorent pas mon Divin Fils. Offrez le Saint Rosaire pour ceux qui s'introduisent dans la vie de mes petits enfants et leur apprennent à s'attacher aux pratiques démoniaques et à oublier et renier mon Divin Fils. Ces êtres humains seront sévèrement punis."

Je vous invite toujours à privilégier la version anglaise (traduite par des êtres humains) des messages du Ciel si vous en avez la possibilité :

https://www.countdowntothekingdom.com/messages/

Ce commentaire vous a-t-il été utile ? (4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile)

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Veuillez noter que pour éviter tout abus, votre adresse IP sera enregistrée lors de la validation de ce formulaire. Nous la conserverons pendant maximum 12 mois.

 Champs obligatoires

Votre adresse e-mail ne sera pas visible sur le site et ne servira pas à vous envoyer de publicité. Elle sert uniquement à vous prévenir en cas de réponse. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
@

Souhaitez-vous être tenu informé des réponses apportées à votre commentaire ?

Veuillez résoudre le calcul suivant : 2 + 1 = ?
Vous pouvez vous aider de la calculatrice ci-contre.

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'article « Quitter l'Église pour rester catholique » ? Le dilemme auquel sont confrontés les catholiques allemands fidèles.

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul suivant : 2 + 1 = ?
Vous pouvez vous aider de la calculatrice ci-contre.

Articles similaires

Les catholiques fidèles doivent être prêts à souffrir la "Passion de l'Église"

LifeSiteNews - le

978 lectures 1 commentaire

Lorsque viendra le « Samedi saint de l'Église », la foi et l'endurance des chrétiens seront éprouvées.

Lire la suite

Que voulait dire Paul VI en disant « la fumée de Satan est entrée dans l'Église » ?

Aleteia - le

624 lectures 0 commentaire

Une lettre non publiée jusqu'à l'année dernière ajoute une certaine clarté sur les tourments du pape Paul VI.

C'est le début des années 1970 : des temps troublés arrivent pour le monde et l'Église. C'est la période qui suit immédiatement le Concile Vatican II. Le Pape Paul VI écrit une lettre qui restera inédite jusqu'en 2018, date à laquelle son contenu sera révélé dans le livre La Barque de Paul (« La barca di Paolo »), du Père Leonardo Sapienza, régent de la Maison pontificale.

Lire la suite

Mgr Strickland : « J'ai été démis de mes fonctions parce que des forces au sein de l'Église veulent changer l'enseignement de Jésus »

LifeSiteNews - le

1.023 lectures 6 commentaires

Mgr Strickland a déclaré qu'il ne rejetait pas entièrement la responsabilité de sa destitution sur le pape François, car « de nombreuses forces s'exercent sur lui et l'influencent pour qu'il prenne ce type de décisions. »

Lire la suite