Ce que nous avons appris en haïssant les non vaccinés


Commentaires (7)

Catégorie : Réflexions et méditations diverses

Auteur : Susan Dunham

Nombre de consultations : 1.378

Voici un article percutant de Susan Dunham, qui illustre parfaitement la manière dont les citoyens du monde entier se remettent des incroyables séquelles d'une pandémie confuse, ayant divisé et monté des membres d'une même famille, des voisins et des collègues les uns contre les autres.

Source : thegatewaypundit.com – Traduction MCT avec quelques reformulations de Pierre et les Loups

Si vous êtes comme moi, vous vous êtes vus réprimander par vos amis et humilié par des membres de votre famille, à un moment ou à un autre de la pandémie du virus PCC (ndtr, en référence au Parti Communiste Chinois qui serait derrière le narratif de cette Pandémie), pour avoir refusé d'accepter un vaccin expérimental contre un virus pour lequel vous avez peut-être déjà développé une immunité naturelle. Les réflexions de Susan sur ce que les vaccinés ont appris en haïssant les non-vaccinés offrent à ceux d'entre nous qui ont tenu la première ligne dans le combat pour la liberté une lueur d'espoir que, au minimum, les [Occidentaux] ne permettront plus jamais à leurs gouvernements de nous monter les uns contre les autres tout en nous volant nos libertés fondamentales et notre dignité au nom de la « science ».

Note de Pierre et les Loups : nous espérons qu'avec ce début de prise de conscience citoyenne, nos bergers au sein de l'Eglise se réveilleront à leur tour très bientôt !

* * *

Le champ de bataille est encore chaud, suite à la guerre menée par le Canada aux non-vaccinés. L'obligation vaccinale et les mesures restrictives se sont relâchées et les deux camps sont revenus à quelque chose qui ressemble à l'ancienne normalité — sauf qu'une blessure toute fraîche et encore douloureuse a été infligée aux personnes que nous avons essayé de briser. Et personne ne veut en parler.

Il y a seulement quelques semaines, c'était le but avoué de nos propres dirigeants de rendre la vie des non-vaccinés invivable. Et en tant que collectif délégué, nous avons démultiplié cette souffrance, en portant le combat dans nos familles, nos relations personnelles et professionnelles. Aujourd'hui, nous faisons face à la dure vérité que rien de tout cela n'était justifié — et, ce faisant, nous découvrons une précieuse leçon.

Nous sommes passés rapidement de la vertu à la cruauté, et même si nous pouvons reprocher à nos dirigeants de nous avoir poussés, nous sommes responsables d'être tombés dans le piège malgré notre bon sens.

Nous savions que l'affaiblissement de l'immunité mettait un grand nombre de personnes entièrement vaccinées sur un pied d'égalité avec la minorité décroissante des non-vaccinés, et pourtant nous les avons désignés comme objet spécial de persécution. Nous avons dit qu'ils n'avaient pas « fait ce qu'il fallait » en confiant leur corps aux soins de l'État — même si nous savions que l'opposition de principe à une telle chose n'a pas de prix quelles que soient les circonstances. Et nous avons vraiment été assez naïfs pour croire que de nouvelles mesures de confinement inefficaces seraient de leur faute, et non de la faute de décisions politiques toxiques.

Et c'est donc au mépris de la science, des valeurs civiques et politiques que nous avons à ce point opprimé les non-vaccinés.

Nous avons inventé une nouvelle étiquette pour les bons citoyens et — à défaut d'en être un nous-mêmes — nous avons pris plaisir à transformer en bouc émissaire quiconque n'était pas à la hauteur. Après des mois de confinement manigancés en hauts lieux, avoir en face de nous quelqu'un que nous puissions blâmer et mettre sur le bûcher nous réconfortait d'une certaine façon.

Nous ne pouvons donc pas garder la tête haute, comme si nous nous croyions détenteurs du monopole de la logique, de l'amour ou de la vérité tandis que nous avons souhaité vicieusement la mort des non vaccinés. Le mieux que nous puissions faire à présent est de nous asseoir et de prendre conscience de notre féroce inhumanité pour avoir mis tant de gens à l'écart.

Beaucoup d'entre nous qui ont cloué au pilori les non-conformistes l'ont fait parce que cela semblait être une victoire certaine, comme si les non-vaccinés ne s'en sortiraient jamais indemnes. En effet, la nouvelle normalité promise semblait imbattable, alors nous nous sommes rangés de son côté et avons utilisé les réfractaires comme des sacs de frappe.

Mais parier contre eux s'est révélé un embarras cinglant pour beaucoup d'entre nous qui ont maintenant appris que les mesures de coercition n'avaient que le pouvoir que nous leur donnions. Ce n'est pas en nous soumettant docilement que nous avons évité la domination incessante des entreprises pharmaceutiques et les contrôles sanitaires à chaque entrée de magasins et restaurants. C'est bien grâce à ces personnes que nous avons essayé de démolir.

Ainsi, pour ceux d'entre nous qui ne font pas partie des quelques désespérés qui prient pour le retour des mesures coercitives, nous pourrions trouver en nous-mêmes quelque gratitude envers les non-vaccinés. Nous avons mordu à l'hameçon en les détestant, mais leur persévérance nous a donné le temps de voir que nous avions tort.

Il semble maintenant que les mesures de coercition reviendront, mais cette fois, il y a un espoir que davantage d'entre nous les considéreront pour ce qu'elles sont : le signe d'un autoritarisme croissant qui se soucie nullement de notre bien-être. Si nous avons bien un ennemi, il se trouve dans ce pouvoir étatique qui joue sur la confiance des citoyens et dans cette tentative évidente de les pousser à s'entredéchirer. (Lire La grande division) Tenir compte de cette vérité semble être notre meilleure chance de rédemption.

Susan Dunham

Notez cet article :
(32 notes reçues)
9/1012345678910

Cet article m'inspire...


de la joie
34


du courage
55


de la tristesse
3


de la peur
2


de la colère
2

Commenter Imprimer

Commentaires des internautes

Remarque : Les commentaires ci-dessous n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement l'opinion de l'auteur de ce blog.

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par théo le

Il y a les soumis et les réfléchis. Nous savons par de nombreux laboratoires que ce vaccin covid est dangereux, qu'il contient des substences toxiques à terme.
Sur les 26.000 pilotes de l'aviation civile, de nombreux cas de défaillance, d'oedèmes, d'absences totale de leur activité en vol, de trombose, etc, montre que sur cet échantillon sérieux car bien contrôlé, la vaccination obligatoire a eu des conséquences à ce jour graves? Attendons demain, les études sur la formule sanguine montre que l'ARN, et l'ADN sont modifiés, à tel point que les professeurs n'osent plus se prononcer sur l'eficacité de ce vaccin covid 19, mais qu'ils inventent des variants qui ne prouvent plus rien, sauf un enrichissement par milliards de Pfizer et Glaxo par exemple.

Ce commentaire vous a-t-il été utile ? (2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile)

Répondre

Commentaire laissé par Rébécca le

La dure vérité partie 5
Merci encore à Mark et à vous qui permettez d’avoir accès à ses écrits !

En effet, les réactions face à la suppression de   l’arrêt de Roé est insupportable !
Encore des nuits de veille et de prière pour tous ces gens, particulièrement pour ces jeunes soucieux de leur avenir, qui sont à mille lieux d’avoir conscience des conséquences désastreuses d’un seul avortement sur l’humanité toute entière. Des adultes profitent de leur notoriété pour détruire les consciences comme cette « sage femme » Chantale machin chose « Grande spécialiste » qui tourne sur les réseaux sociaux avec des mensonges gravissimes, elle réduit la liberté au pouvoir de tuer la vie ..( l’avenir du coup) elle pervertit les jeunes femmes par un discours basé sur la peur de mourir des femmes.
Grotesque encore.. désastreux
l’homme a perdu la joie de Dieu en refusant la ressemblance avec Lui
Dieu vient à notre aide !

Ce commentaire vous a-t-il été utile ? (3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile)

Répondre

Commentaire laissé par Rébécca le

Merci pour cet article et surtout merci à Susan et ceux qui font cette démarche !
Chez nous la blessure est tenace.. Même s’ils n’ont plus peur d’être contaminés par nous, ils ont peur de notre conscience précoce et nous regardent comme des oiseaux de mauvaise augure, ils gardent des distances avec nous (pas de projet commun, pas d’invitation et on chuchote derrière notre dos de peur que l’on donne notre avis sur quoi que ce soit…) Finalement il faudrait presque qu’on leur demande de nous pardonner d’avoir été clairvoyants avant eux ! Très difficile de rétablir le dialogue fraternel ! …on continue de prier.

Ce commentaire vous a-t-il été utile ? (4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile)

Répondre

Réponses apportées à ce commentaire :

Commentaire laissé par BERNE le 01/07/2022 à 20:09

La prière ns aide à rester debout, à Dieu rien n'est impossible. Très âgée, seule, c'est la prière, les psaumes me donnent cette force, résister contre vents et marées

Ce commentaire vous a-t-il été utile ? (2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile)

Commentaire laissé par Rébécca le

Merci Thierry pour votre partage du « Grand appel à la résistance » toutes ces personnes ont bien conscience des enjeux. et je m’associe à leur détermination.
Restons vigilants en tant que catholiques ayant reçu la foi, nous qui accueillons le Père comme Père, nous qui nous efforçons de suivre le Chemin, la Vie Évangélique (de notre annonciation à notre pentecôte), nous qui nous efforçons de suivre Jésus ! Nous avons appris par Lui que nous ne sommes pas ici-bas pour faire notre propre volonté ( aussi merveilleuse soit elle) mais pour « accomplir la Volonté de Celui qui nous a envoyé »
La vie fraternelle, la solidarité entre nous, l’amour que nous avons les uns pour les autres est évidemment essentiel puisque c’est ainsi que le Christ nous reconnaît !
Vous comprendrez que « continuez de construire votre œuvre » et « Bâtissons le monde que nous voulons » me fait mettre un bémol à cet appel… Notre obéissance à Dieu est primordiale. Notre vie spirituelle indispensable. Seul Dieu sauve.

Ce commentaire vous a-t-il été utile ?

Répondre

Commentaire laissé par Danielle Fortin le

Très belle description de la situation des non-vaccinés(es) dont je fais partis....même si parfois tentation de prendre le ''vaccin''....Disons que je vis une situation difficile....je dois prendre des taxis pour me conduire à: épicerie et autres besoins....je suis à l'âge de 75 ans en juillet, je vis seule en logement. Comme je demeure loin du centre-ville un déplacement-taxi me coûte un 25.00 $.....je suis privée de services de voiturage à très bas prix,..de déménager dans une résidence pour personne-âgée pour la même raison l'on me refuse....
J'habite dans un 65 logis et 3 personnes ne me parlent plus,
Des divisions, des déchirures nous les vivons.....Heureusement que dans ma petite famille (2 garçons, 2 petits-enfants) sauf l'un d'eux qui est vacciné (il n'avait pas le choix s'il voulait conservé son emploi) mais nous sommes demeurés unis. Puis-je vous demander de prier pour moi car il m'est difficile de tenir bon. Ça me prive de beaucoup de services vitaux. MERCI

Ce commentaire vous a-t-il été utile ?

Répondre

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Veuillez noter que pour éviter tout abus, votre adresse IP sera enregistrée lors de la validation de ce formulaire. Nous la conserverons pendant maximum 12 mois.

 Champs obligatoires

Votre adresse e-mail ne sera pas visible sur le site et ne servira pas à vous envoyer de publicité. Elle sert uniquement à vous prévenir en cas de réponse. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
@

Souhaitez-vous être tenu informé des réponses apportées à votre commentaire ?

Veuillez résoudre le calcul suivant : 8 - 3 = ?
Vous pouvez vous aider de la calculatrice ci-contre.

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'article Ce que nous avons appris en haïssant les non vaccinés.

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul suivant : 8 - 3 = ?
Vous pouvez vous aider de la calculatrice ci-contre.

Articles similaires

Notre vie n'est pas un jeu : elle est vraiment sérieuse, et nous n'en avons qu'une

Marino Restrepo - le

1.197 lectures 1 commentaire

Nous vivons une époque de grande obscurité spirituelle, telle que l'humanité n'en a jamais connue, et le Seigneur m'a dit que cela n'irait qu'en s'intensifiant. Mais le monde n'a également jamais été aussi lumineux qu'aujourd'hui, et cela ira également en s'intensifiant. Le Seigneur rayonne en ce moment sur nous plus que jamais par le passé, parce que notre monde est en train de perdre sa lumière. Pourtant, nous ne comprenons pas Son amour.

Lire la suite

Un prêtre demande pardon pour avoir privé ses fidèles de l'Eucharistie : « Nous vous avons abandonnés. »

le

888 lectures 2 commentaires

« Nous vous avons laissé tomber en vous refusant la seule Nourriture qui peut soutenir votre espérance. »

Lire la suite

Michael O'Brien : « Nous n’avons pas compris que la destruction de la civilisation chrétienne allait détruire la civilisation en elle-même »

La Croix - le

1.142 lectures 2 commentaires

Écrivain catholique au succès international, le Canadien Michael O'Brien développe dans ses romans sa vision de l'homme, en perpétuelle recherche du sens de la vie et de Dieu.

Lire la suite