Le mal aura son heure


Commentaires (3)

Catégorie : Réflexions sur les signes des temps

Auteur : Mark Mallett

Nombre de consultations : 1.724

Voici que les ténèbres recouvrent la terre,
et la nuée obscure couvre les peuples ;
Mais sur toi se lève le Seigneur,
sur toi sa gloire apparaît.
Les nations marcheront vers ta lumière,
et les rois, vers la clarté de ton aurore.
(Isaïe 60: 2-3)

[La Russie] répandra ses erreurs à travers le monde,
favorisant guerres et persécutions envers l'Église.
Les bons seront martyrisés, le Saint-Père aura beaucoup à souffrir,
diverses nations seront détruites
.
— La voyante Sœur Lucie dans une lettre adressée au Saint-Père,
12 mai 1982 ; Le Message de Fatima, vatican.va

Certains parmi vous m'entendent répéter depuis plus de 16 ans maintenant l'avertissement de saint Jean-Paul II qui, en 1976, annonçait : « Nous faisons face aujourd'hui à la confrontation finale entre l'Église et l'anti-Église... » [1] Mais à présent, cher lecteur, vous pouvez voir de vos propres yeux cet ultime Choc entre deux Royaumes. C'est le choc entre, d'une part, le Royaume de la Divine Volonté que le Christ s'apprête à établir jusqu'aux extrémités de la terre, lorsque ce temps de tribulations aura pris fin..., et d'autre part, le royaume du néo-communisme qui est en train de s'étendre rapidement à travers la planète — le royaume de la volonté humaine. Nous vivons l'accomplissement de l'ultime étape de la prophétie d'Isaïe, quand les « ténèbres recouvrent la terre, et la nuée obscure couvre les peuples » ; lorsque beaucoup se laisseront tromper par une Désorientation diabolique et que Dieu permettra qu'une Puissance d'égarement traverse le monde telle un Tsunami spirituel. « Le plus grand châtiment », disait Jésus à la Servante de Dieu Luisa Piccarreta...

... est le triomphe du mal. D'autres purges sont nécessaires, et par leur triomphe, [les serviteurs du] mal purgeront Mon Église. Alors je les écraserai et les disperserai, comme la poussière dans le vent. Ne sois dès lors pas troublée par les triomphes que tu entends, mais pleure avec Moi sur le triste sort qui les attend.

— Volume 12, 14 octobre 1918

Alors que nous parlions de ces choses l'autre jour, ma fille et moi, celle-ci m'a demandé : « Le mal peut-il régner librement ou est-ce que Dieu a un plan dans tout cela ? » Je lui ai répondu : « Tout comme Jésus et le Père avaient un plan le vendredi saint, qui devait aboutir à la Résurrection le dimanche suivant, de même, Dieu a un plan pour la Passion de l'Église. Mais tout comme le mal a eu son heure avec Jésus, de la même manière le mal aura son heure à notre époque. » Le mal doit aller jusqu'à s'anéantir lui-même ; l'Église semblera avoir été complètement vaincue, comme cela semblait être le cas lorsque le corps de Jésus fut déposé dans le tombeau. Mais tout cela est prudemment permis par le Ciel afin de faire advenir La Résurrection de l'Église et le Règne de la Divine Volonté « Sur la terre comme au Ciel. »

Même les démons sont surveillés par les bons anges au risque qu'ils ne provoquent autant de dommages qu'ils le voudraient. D'une manière semblable, l'Antichrist ne causera pas autant de dommages qu'il le souhaiterait.

— Saint Thomas d'Aquin, Summa Theologica, partie I, Q.113, art. 4

Le mal aura son heure

Le mal a commencé son heure en cette nuit où Judas est arrivé avec la foule. Après cela, les apôtres se sont dispersés et la Passion du Seigneur a commencé. Tout comme Jésus fut enchaîné et emmené, de même, la liberté humaine sera désormais enchaînée aux insidieux prochains « passeports vaccinaux » [2] en phase de déploiement dans le monde entier, soit par le biais de mandats gouvernementaux ou judiciaires, soit par le biais du secteur privé. C'est là l'un des aspects de ce néo-communisme qui utilise les verrouillages et confinements pour détruire le système économique et politique actuel afin de « réinitialiser » le monde et le refaçonner à l'image de l'élite mondiale. [3]

... Il s'agit pour les francs-maçons, et tous leurs efforts tendent à ce but, il s'agit de détruire de fond en comble [l'intégralité de l'ordre religieux et social] qui est né des institutions chrétiennes et de lui en substituer [un nouveau] façonné à leurs idées et dont les principes fondamentaux et les lois sont empruntées au naturalisme.

— PAPE LÉON XIII, Humanum Genus, Encyclique sur la franc-maçonnerie, n ° 10, 20 avril 1884

Vous, vous êtes du diable, c'est lui votre père, et vous cherchez à réaliser les convoitises de votre père. Depuis le commencement, il a été un meurtrier... il est menteur et père du mensonge.

Jn 8:44

Il n'y a pas de manière aisée de dire cela — en fait, certains lecteurs sont incapables d'entendre ce que je suis sur le point de dire...

... la somnolence des disciples, des défenseurs de Jésus, des apôtres [est aussi la nôtre], qui ne voyons pas, qui ne voulons pas voir toute la force du mal, et qui ne voulons pas [veiller et entrer avec lui] dans Sa Passion.

— Pape Benoît XVI, Agence de presse catholiquey, Cité du Vatican, 20 avril 2011, Audience générale

Et il s'agit de ceci : le communisme ne s'est jamais satisfait du simple pouvoir. Satan, disait Jésus, était un « menteur et un meurtrier depuis le commencement. » [4] L'histoire l'a prouvé à maintes reprises : Satan nous traque par les idéologies afin de précipiter, si possible, des nations entières entre les griffes de la mort. Selon "Le Livre noir du communisme", un ouvrage faisant autorité et écrit par six universitaires français et publié aux États-Unis par Harvard University Press, le nombre de personnes assassinées — non pas celles tuées au combat mais les simples civils essayant simplement de vivre leur vie — par les régimes communistes s'élevait...

En Amérique latine : à 150.000.
Au Vietnam : à 1 million.
En Europe de l'Est : à 1 million.
En Éthiopie : à 1.5 millions.
En Corée du Nord : à 2 millions.
Au Cambodge : à 2 millions.
En Union soviétique : à 20 millions (de nombreux chercheurs pensent que le nombre était considérablement plus élevé, compte tenu des famines ukrainiennes).
En Chine : à 65 millions.

— Cité dans The Epoch Times, 5 mars 2021

Pour reprendre les termes du conte « Le Drôle de Noël de Scrooge » de Charles Dickens, cela contribue à éliminer l' « excédent de population ». Notre Dame a averti que la Russie répandrait ses erreurs avec pour conséquence « l'anéantissement » de plusieurs nations. Alors que nous pouvons clairement voir que ces erreurs (du marxisme, du socialisme, de l'athéisme pratique, du matérialisme, de l'évolutionnisme, du modernisme, du relativisme, etc.) se sont propagées tel un nuage cancéreux sur la surface du globe, pourquoi pensons-nous que la dernière partie de cette prophétie ne se produira pas ?

Comme nous n'avons pas tenu compte de cet appel du Message, nous constatons qu'il s'est réalisé, la Russie a inondé le monde de ses erreurs. Et si nous ne constatons pas encore la réalisation totale de la fin de cette prophétie, nous voyons que nous nous y acheminons peu à peu à grands pas.

— La voyante de Fatima, Sœur Lucie, Le Message de Fatima, vatican.va

Cela fait presque un an maintenant que j'ai commencé à avertir d'un prochain génocide. Notre 1942 a été écrit au printemps dernier, en larmes, ne comprenant pas précisément ce que le Seigneur voulait dire... jusqu'à ce que dans les semaines et les mois qui suivirent, des scientifiques de renommée mondiale confirmèrent cet avertissement prophétique : les « vaccins » expérimentaux à ARNm (thérapies géniques) déployés à travers le monde pourraient contribuer potentiellement à la mort de dizaines de millions de personnes en un an ou plus. J'ai récemment cité plusieurs de ces scientifiques de haut niveau dans Avertissements graves - Partie II. Mais maintenant, vous pouvez ajouter le Dr Michael Yeadon...

Quand même des scientifiques nous mettent en garde...

Il est l'ancien vice-président et scientifique en chef de la branche de recherches Allergy & Respiratory (Allergies et infections des voies respiratoires) pour le géant pharmaceutique Pfizer. Il a averti que les restrictions et mesures actuellement en place et visant à confiner de nombreuses régions du monde dans une technocratie médicale en raison de l'apparition de nouveaux « variants » est un basculement absurde vers, au mieux, une forme de pseudo-science, et, au pire, une politique qui part complètement en vrille. Il ne parvient tout simplement pas à expliquer comment les dirigeants mondiaux et leurs « responsables de la santé » non élus en sont arrivés à un tel éloignement scientifique allant jusqu'à ignorer toutes les connaissances en immunologie. En conséquence, il a lancé certains des avertissements les plus audacieux à ce jour de la part de quelqu'un possédant de telles qualifications. Ici, le Dr Yeadon, qui est tout sauf un soi-disant « antivax », décrit en substance l'agenda néo-communiste qui, aujourd'hui, se répand à travers le monde tel une nuée obscure.

Je pense que la phase finale sera, « tout le monde reçoit un vaccin » ... Tout le monde sur la planète va se trouver persuadé, cajolé, pas tout à fait obligé mais coincé sans autre solution que de recevoir l'injection. Quand ils y seront parvenu, chaque individu sur la planète aura un nom, ou [plutôt] une identification numérique unique et un indicateur d'état de santé qui indiquera « vacciné », ou « non vacciné » ... Et je pense que c'est de cela dont il s'agit, car une fois que vous obtenez cela, nous ne devenons plus que des objets, des jouets [entre leurs mains] et le monde peut alors devenir tel que le veulent les contrôleurs de cette base de données... le fait que cela puisse être vrai signifie que tout le monde [lisant] ceci devrait se battre comme un fou pour s'assurer que le système [de passeport vaccinal] ne voie jamais le jour.

Bien que ce bref entretien avec le Dr Yeadon doive absolument être lu par quiconque prend au sérieux sa santé, et plus encore sa liberté, laissez-moi vous citer son avertissement et son objection, francs et directs, quant aux « séquences génétiques inutilement injectées dans les bras de milliards de personnes potentielles sans la moindre raison valable » :

... si vous vouliez introduire une caractéristique qui puisse se révéler nocive et même mortelle, vous pourriez même paramétrer [l'injection de rappel] en disant « injectons-le dans un gène afin de provoquer des lésions hépatiques sur une période de neuf mois », ou « provoquer une défaillance de vos reins, mais pas tant que vous n'avez pas rencontré tel type d'organisme [ce serait tout à fait possible] ». La biotechnologie vous offre des moyens illimités, franchement, de blesser ou de tuer des milliards de personnes... je suis très inquiet... qu'une voie puisse s'ouvrir pour un dépeuplement massif, parce que je ne peux imaginer aucune explication bénigne....

Les eugénistes ont mis la main sur les leviers du pouvoir et c'est une façon vraiment astucieuse de vous amener à faire la queue pour recevoir quelque chose d'inconnu qui vous nuira. Je n'ai aucune idée de ce que cela sera réellement, mais ce ne sera pas un vaccin parce que vous n'en avez pas besoin. Et cela ne vous tuera pas immédiatement après l'injection parce que vous le repéreriez. Cela pourrait être quelque chose qui produira une pathologie classique, cela se produira à différents moments entre la vaccination et l'événement, il sera possible de le nier car il se passera autre chose dans le monde à ce moment-là, dans le contexte duquel votre disparition, ou celle de vos enfants aura l'air normale. C'est ce que je ferais si je voulais me débarrasser de 90 ou 95% de la population mondiale. Et je pense que c'est ce qu'ils font.

Je vous rappelle ce qui s'est passé en Russie au XXè siècle, ce qui s'est passé de 1933 à 1945, ce qui s'est passé, vous savez, en Asie du Sud-Est à certaines terribles époques de l'après-guerre. Et ce qui s'est passé en Chine avec Mao et ainsi de suite. Nous n'avons qu'à regarder en arrière deux ou trois générations. Tout autour de nous, il y a des gens aussi mauvais que ceux qui font ça. Ils sont tout autour de nous. Alors, je dis aux gens, la seule chose qui fait vraiment sortir [ce vaccin] du lot, c'est son échelle.

— Entretien, 7 avril 2021 ; lifesitenews.com ; lire : Eugénisme et contrôle de l'humanité — Les plans des élites sont purement et simplement démoniaques

Je le répète, ce que le Dr Yeadon a déclaré ici n'a rien de nouveau ; cela a été dit par plusieurs scientifiques de haut niveau à travers le monde qui continuent d'être censurés et ridiculisés. [5] Ce qui n'est pas nouveau non plus, c'est que les gens continuent d'ignorer les avertissements et font la queue pour se faire injecter ces cocktails chimiques expérimentaux.

Laura Ingraham: Vous pensez donc que le vaccin COVID-19 est inutile?

Dr Sucharit Bhakdi, MD : Je pense que c'est carrément dangereux. Et je vous préviens, si vous vous embarquez là-dedans, vous allez tout droit à la catastrophe.

— 3 décembre 2020 ; americanthinker.com ; le Dr Sucharit Bhakdi, MD a publié plus de trois cents articles dans les domaines de l'immunologie, de la bactériologie, de la virologie et de la parasitologie, et a reçu de nombreux prix et l'Ordre du mérite de Rhénanie-Palatinat. ; écouter d'autres témoignages de médecins, infirmiers et scientifiques dans cette série de vidéos (en anglais)

Frappez les bergers, dispersez les brebis !

Et ce qui rend la situation actuelle si douloureuse est de voir nos bergers catholiques promouvoir avec enthousiasme ces vaccins « au nom du bien commun ». C'est horrifiant pour ceux qui comprennent ce dont sont capables — et l'expérience nous le montre — ces thérapies géniques expérimentales.

Les fidèles du Christ… ont le droit, voire parfois même le devoir, conformément à leurs connaissances, leurs compétences et leur position, de manifester aux pasteurs sacrés leurs vues sur des questions qui concernent le bien de l'Église. Ils ont également le droit de faire connaître leur point de vue aux autres fidèles du Christ, mais ce faisant, ils doivent toujours respecter l'intégrité de la foi et de la morale, faire preuve de respect envers leurs pasteurs et prendre en compte à la fois le bien commun et la dignité des individus.

Code de droit canonique, n° 212 (traduction depuis l'anglais)

Deuxièmement, des scientifiques du monde entier tirent la sonnette d'alarme depuis des mois. Si nos hommes d'église, qui ne sont pas des scientifiques, comptent hausser la voix et, pour ainsi dire, commander aux fidèles de se faire injecter dans leur bras des produits chimiques expérimentaux, cela paraît presque moralement imprudent et contraire au bien commun de ne pas avoir effectué des recherches sérieuses qui tiennent compte des avertissements de la part de milliers de médecins et de scientifiques du monde entier — dont beaucoup refusent de se prêter eux-mêmes à cette expérimentation. Si seulement la participation à la Sainte Eucharistie était aussi largement encouragée que le sont ces vaccins !

C'est aussi une violation de l'enseignement catholique de dire que les vaccins sont une « obligation morale ». [6] Ayant été avertis depuis des décennies que nous vivons dans une « culture de mort », que saint Jean-Paul II qualifiait de « complot contre la vie », les hommes d'église peuvent-ils vraiment être aussi naïfs en ce qui concerne la juteuse industrie des vaccins, l'alarmisme et la nature expérimentale de ce qui se passe actuellement ? [7]

L'humanité contemporaine nous offre un spectacle vraiment alarmant lorsque nous considérons non seulement les différents secteurs dans lesquels se développent les attentats contre la vie, mais aussi leur forte proportion numérique, ainsi que le puissant soutien qui leur est apporté par un large consensus social, par une fréquente reconnaissance légale, par la participation d'une partie du personnel de santé... les menaces contre la vie ne faiblissent pas avec le temps. Au contraire, elles prennent des dimensions énormes. Ce ne sont pas seulement des menaces venues de l'extérieur, des forces de la nature ou des "Caïn" qui assassinent des "Abel"; non, ce sont des menaces programmées de manière scientifique et systématique.

— PAPE ST JEAN-PAUL II, Evangelium Vitae, n° 17

C'est en substance l'avertissement du Dr Yeadon.

En outre, des centaines de milliers de personnes ont déjà signalé de graves effets indésirables causés par ces vaccins expérimentaux avec plus de 7000 décès des suites de la vaccination et ce d'après les seules données européennes et américaines. [8] Et ces chiffres peuvent ne refléter que 1% des cas réellement signalés. [Remarque: j'ai créé une page Internet pour recueillir les témoignages personnels des personnes ayant subi un préjudice suite à la vaccination, ici.]

À certains égards aujourd'hui, dans ce Gethsémani dans lequel nous entrons, c'est comme si nos bergers avaient été dispersés par les pouvoirs publics, par crainte des masses, par suite du récit politique et médical… et que le troupeau avait été abandonné aux loups.

Jésus leur dit : « Votre foi à tous va être ébranlée, car il est écrit : "Je frapperai le berger, et les brebis seront dispersées".

Marc 14: 27

Et ce n'est pas seulement cette promotion aveugle de l'industrie des vaccins par de nombreux religieux. C'est aussi leur complet silence face à une dictature médicale et sanitaire croissante. [9] Comment nos bergers peuvent-ils garder le silence alors que l'enseignement officiel de l'Église nous dit que les vaccins ne peuvent pas être obligatoires — et pourtant, des nations entières commencent à déployer des « passeports vaccinaux » sans lesquels les gens ne pourront « ni acheter ni vendre » ? C'est l'une des injustices les plus grotesques que j'ai entendues de ma vie en dehors des pays communistes tels que la Chine et la Corée du Nord — et l'un des « signes » les plus évidents du « retour » du communisme, comme prédit à Garabandal (lire Le retour du communisme). Ce sentiment d'abandon ressenti par le troupeau fait presque certainement partie de la « confrontation finale » qui « ébranlera la foi de nombreux croyants » :

Avant l'avènement du Christ, l'Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants. La persécution qui accompagne son pèlerinage sur la terre dévoilera le "mystère d'iniquité" sous la forme d'une imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l'apostasie de la vérité. L'imposture religieuse suprême est celle de l'Anti-Christ, c'est-à-dire celle d'un pseudo-messianisme où l'homme se glorifie lui-même à la place de Dieu et de son Messie venu dans la chair. Cette imposture antichristique se dessine déjà dans le monde chaque fois que l'on prétend accomplir dans l'histoire l'espérance messianique qui ne peut s'achever qu'au-delà d'elle à travers le jugement eschatologique : même sous sa forme mitigée, l'Église a rejeté cette falsification du Royaume à venir sous le nom de millénarisme, surtout sous la forme politique d'un messianisme sécularisé, "intrinsèquement perverse".

Catéchisme de l'Église catholique, n° 675-676 (lire Millenarianism – What it is and is Not

L'autre partie de cette « ultime épreuve » consistera en la triste nécessité pour cette génération — qui a facilité la mise à mort brutale quotidienne de plus de 100.000 bébés par le biais de l'avortement — de ressentir et de vivre toute la puissance et la force du communisme, comme nous avait prévenu Notre Dame de Fatima. Cependant, Dieu permettra ce châtiment précisément dans le but de sauver les âmes.

… le fléau de la mort touche les âmes avec le sceau de la Grâce, à tel point que presque toutes demandent les derniers sacrements. L'homme est arrivé à un point tel que ce n'est que lorsqu'il voit sa propre chair menacée et qu'il se sent détruit, qu'il se secoue ; tandis que les autres, tant qu'ils ne sont pas touchés, vivent avec légèreté et continuent leur vie de péché. Il est nécessaire que la mort moissonne et emporte bien des vies qui ne font rien d'autre que de faire germer des épines sous leurs pas ; et ce, dans toutes les classes de la société — laïques et religieux. Ah ! ma fille, ce sont des moments de patience. Ne t'inquiète pas et prie pour que tout abonde pour ma Gloire et pour le bien de tous.

— Jésus à la servante de Dieu Luisa Piccarreta, Volume 12, 3 octobre 1918

C'est ce « bien commun » que la Sainte Trinité a en vue, et qui devrait être la première préoccupation de l'Église : le salut des âmes. [10] C'est précisément pourquoi la Passion de l'Église est désormais en cours, afin que l'Église puisse être restaurée dans sa mission ad gentes en ultime témoignage pour les nations. [11] Et puis, dit le prophète Isaïe, « sur toi se lève le Seigneur, sur toi sa gloire apparaît. Les nations marcheront vers ta lumière, et les rois, vers la clarté de ton aurore. » [12]

Nous ne sommes pas impuissants. Nous ne sommes pas des victimes, mais des Vainqueurs ! Nous pouvons jeûner et prier, en particulier le Rosaire, pour que le Christ se hâte de renverser cette « Bête ».

Chers enfants, les ennemis de Dieu agiront de plus en plus pour vous faire taire.
Vous qui êtes du Seigneur, annoncez la vérité.
Mon Jésus a besoin d'hommes et de femmes courageux
de sorte que, comme Jean-Baptiste,
ils puissent proclamer l'Évangile et défendre Son Église.
Ne pliez pas les bras.
Vous serez rejetés pour avoir aimé et défendu la vérité. Courage !

Notre Dame à Pedro Regis, 8 avril 2021


Mark Mallett
Evil Will Have Its Day


[1] Cardinal Karol Wojtyla (JEAN PAUL II), au Congrès eucharistique, Philadelphie, PA; 13 août 1976 ; cf. Catholic Online
[2] L'État de New York a déposé un projet de loi pour rendre les vaccins obligatoires (8 novembre 2020 ; fox5ny.com) Le médecin-chef de l'Ontario, Canada, a laissé entendre que les gens ne pourront pas accéder à « certains milieux » sans vaccin (4 décembre 2020 ; CPAC ; twitter.com) Au Danemark, le projet de loi proposé pourrait conférer à l'autorité danoise le pouvoir de « contraindre des personnes qui refusent de se faire vacciner dans certaines circonstances « par la détention physique, la police étant autorisée à aider » (17 novembre 2020 ; spectator.co.uk) En Israël, le médecin-chef du centre médical Sheba, le Dr Eyal Zimlichman, a déclaré que les vaccins ne seraient pas imposés par le gouvernement, mais que « quiconque est vacciné recevra automatiquement le "statut vert". Par conséquent, vous pouvez vous faire vacciner, et recevoir le statut vert pour aller librement dans toutes les zones vertes : ils ouvriront pour vous des événements culturels, ils vous ouvriront les centres commerciaux, les hôtels et les restaurants. » (26 novembre 2020; israelnationalnews.com) Et au Royaume-Uni, le conservateur Tom Tugendhat a déclaré : « Je peux certainement déjà voir le jour où les entreprises diront : « Écoutez, vous devez retourner au bureau et si vous n'êtes pas vacciné, vous ne pouvez pas entrer. » « Et je peux certainement imaginer des lieux sociaux demander des certificats de vaccination. » (13 novembre 2020 ; metro.co.uk)
[3] cf. The Global Reset
[4] Jn 8: 44
[5] cf. The Caduceus Key et Grave Warnings – Part II
[6] cf. Not a Moral Obligation ; par rapport aux propos du Pape : To Vax or Not to Vax ?
[7] cf. The Caduceus Key et Grave Warnings – Part II
[8] adrreports.eu et cdc.gov
[9] cf. Dear Shepherds… Where Are You?
[10] cf. A Gospel for All
[11] cf. Mt 24: 14
[12] Is 60: 1-3

Notez cet article :
0/1012345678910

Cet article m'inspire...


de la joie
8


du courage
30


de la tristesse
5


de la peur
4


de la colère
0

Commenter Imprimer

Commentaires des internautes

Remarque : Les commentaires ci-dessous n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement l'opinion de l'auteur de ce blog.

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par Théo le

Un article qui doit faire réfléchir les Chrétiens , car leurs bergers et surtout Rome conseille la vaccination sachant que ces vaccins contiennent du sang de foetus tués dans le ventre de leurs mères. Tu ne tueras point.... l'Eglise serait elle complice d'un Génocide d'envergure? Bien entendu, les foules se massent pour se faire vacciner, comme dans les camps de concentrations, . La finance et bill Gates, Soros, le Prince Charles , Rotchild, et les "grands de la finance Bilderberg financent les scientifiques pour qu'ils promeuvent ce poison à grande échelle.
Merci pour votre articles superbement détaillé et référencé, que DIEU dans son infinie bonté vous rende au centuple les conseils que vous nous donnez et qui espérons-le sauveront des milliers de personnes.
A Jésus par Marie et Sainte Faustine.

Ce commentaire vous a-t-il été utile ?

Répondre

Commentaire laissé par Philippe le

Au Michigan, des preuves récemment publiées démontrent l'incertitude selon laquelle les vaccins COVID protègent contre le virus et peuvent en fait contribuer à un risque accru d'attraper le virus de Wuhan.

https://www.lifesitenews.com/news/tv-personality-who-boasted-of-being-vaccinated-pressuring-her-mom-to-do-the-same-dies-weeks-after-receiving-jab

Les rapports ont confirmé que 246 personnes qui avaient reçu les deux injections d'un vaccin COVID au Michigan ont ensuite été diagnostiquées positives au virus, ce qui contredit les affirmations du CDC, qui a maintenu une position selon laquelle «les vaccins COVID-19 sont sûrs et efficaces». Trois des 246 individus inoculés sont décédés plus tard après avoir été testés positifs pour le virus.

Lire aussi : Bombe en Grande-Bretagne : 60 à 70% des victimes de la troisième vague seraient des patients… vaccinés

---

Et aussi ceci :

A lire: absolument fou! Nous le savions. Il est temps que ceux qui se positionnent pour le vaccin ouvrent les yeux: on ne les lâchera jamais.

"A communiquer de toute urgence aux évêques et aux prêtres qui font pression sur leurs fidèles pour se faire vacciner :

Information à partager car il s’agit d’une question de vie ou de mort.

En réponse à un retraité de 83 ans vacciné, qui réside en Ile-de-France, ayant déposé un recours devant le Conseil d’Etat pour demander la levée du confinement pour les personnes vaccinées.

Le Ministre de la Santé (Fr), Olivier Véran refuse en invoquant :

"l’efficacité partielle des vaccins",

- "l'efficacité des vaccins est devenue particulièrement contingente du fait de l’apparition des nouveaux variants".

- "les personnes vaccinées sont aussi celles qui sont les plus exposées aux formes graves et aux décès en cas d’inefficacité initiale du vaccin ou de réinfection post-vaccinale ou de la virulence d’un variant.

- "le vaccin n'empêche pas de transmettre le virus aux tiers. L’impact de la vaccination sur la propagation du virus n’est pas encore connu".

Un octogénaire demande au Conseil d’État à être déconfiné après avoir été vacciné (europe1.fr)

Que le Seigneur protège Son peuple !

Philippe

Ce commentaire vous a-t-il été utile ?

Répondre

Commentaire laissé par Claire le

Mon mari et moi avons longuement réfléchi au sujet de la vaccination. Sous la pression de l' entourage et des enfants , nous avons décidé de nous faire vacciner pour "acheter la paix". Ce n'est pas facile d'aller à contre-courant.
Nous ne sommes pas certains de prendre la deuxième dose.
Quel problème!
Heureux sommes-nous de croire en un Dieu qui nous aime et nous aide à passer sereinement
à travers les difficultés!
Que le Seigneur vous bénisse!

Ce commentaire vous a-t-il été utile ?

Répondre

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Veuillez noter que pour éviter tout abus, votre adresse IP sera enregistrée lors de la validation de ce formulaire. Nous la conserverons pendant maximum 12 mois.

 Champs obligatoires

Votre adresse e-mail ne sera pas visible sur le site et ne servira pas à vous envoyer de publicité. Elle sert uniquement à vous prévenir en cas de réponse. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
@

Souhaitez-vous être tenu informé des réponses apportées à votre commentaire ?

Veuillez résoudre le calcul suivant : 2 + 4 = ?
Vous pouvez vous aider de la calculatrice ci-contre.

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'article Le mal aura son heure.

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul suivant : 2 + 4 = ?
Vous pouvez vous aider de la calculatrice ci-contre.

Articles similaires

L'Heure de Judas

Mark Mallett - le

821 lectures 1 commentaire

Il y a une scène dans le Magicien d'Oz où le petit chien Toto tire le rideau et révèle la réalité derrière le « Magicien ». De même, lors de la Passion du Christ, le rideau est levé et Judas est révélé, ce qui déclenche une série d'événements ayant pour effet de disperser et diviser le troupeau du Christ...

Lire la suite

L'heure du fils prodigue

Mark Mallett - le

782 lectures 2 commentaires

Quand Jésus raconta la parabole du « fils prodigue », [1] Je pense qu'Il donna en même temps une vision prophétique de la fin des temps. C'est-à-dire, une image de la façon dont le monde serait réconcilié avec le Père par le Sacrifice du Christ... puis finirait par le rejeter à nouveau. Que nous prendrions notre héritage, c'est-à-dire notre liberté de fils et de filles du Père, et qu'au fil des siècles nous le dilapiderions pour retomber dans le genre de paganisme débridé que nous avons aujourd'hui. La technologie étant devenue le veau d'or de cette génération.

Lire la suite

L'heure de Gethsémani

Mark Mallett - le

968 lectures 2 commentaires

Comprenez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n'aurait pas laissé percer le mur de sa maison.

Mt 24: 43

Pris au dépourvu, comme par un voleur dans la nuit, le monde tel que nous le connaissons a basculé en l'espace d'un battement de cils. Plus rien ne sera jamais plus comme avant, car les événements en cours ne sont rien d'autre que les douloureuses contractions qui précèdent une naissance — ce que saint Pie X appelait une « restauration de toutes choses dans le Christ ». [1] C'est la bataille ultime de notre ère, une lutte entre deux royaumes : l'enclos de Satan contre la Cité de Dieu. Comme nous l'enseigne l'Église, l'heure est arrivée, pour elle, de vivre sa propre Passion.

Lire la suite