La résurrection de l'Église


Commentaires (1)

Catégorie : L'Ère de Paix et la Vie dans la Divine Volonté

Auteur : Mark Mallett

Nombre de consultations : 2.650

Le sentiment le plus accrédité et qui paraît le plus conforme
aux saintes Écritures, c'est qu'après la chute de l'Antéchrist,
l'Église catholique entrera encore une fois dans une ère de prospérité et de triomphe.

« Fin du monde présent et mystères de la vie future »
Père Charles Arminjon (1824-1885), p. 56-57; Sophia Institute Press

IL Y A un passage mystérieux dans le livre de Daniel qui est en train de se réaliser à notre époque et qui nous révèle plus en détail ce que Dieu prévoit d'accomplir à cette heure de l'histoire, tandis que le monde continue sa descente dans les ténèbres ...

Le dévoilement

Après avoir reçu une vision d'une « bête » ou Antichrist, qui émergerait vers la fin du monde, le prophète reçoit la parole suivante :

Va, Daniel, car ces paroles resteront secrètes et scellées jusqu'au temps de la fin. Beaucoup seront purifiés, blanchis, épurés ...

Daniel 12: 9-10

Le texte latin dit que ces paroles seront scellées usque ad tempus praefinitum - « jusqu'à une heure prédéterminée ». La proximité de cette époque est révélée dans la phrase suivante : quand beaucoup « seront purifiés, blanchis, épurés ». Je reviendrai sur ce point dans quelques instants.

Au cours du siècle dernier, le Saint-Esprit a révélé à l'Église la plénitude du dessein de Rédemption par l'intermédiaire de la Sainte Vierge Marie et de plusieurs mystiques, ainsi que par une redécouverte du sens authentique des enseignements des Pères de l'Église relatifs au Livre de l'Apocalypse. En effet, l'Apocalypse est un écho direct aux visions de Daniel et, par conséquent, le « dévoilement » de son contenu présuppose une compréhension plus complète de sa signification en accord avec la « Révélation publique » de l'Église – la Sainte Tradition.

... même si la Révélation [publique] est achevée, elle n'est pas complètement explicitée ; il restera à la foi chrétienne d'en saisir graduellement toute la portée au cours des siècles.

Catéchisme de l'Église Catholique, n° 66

En commentaire des locutions au Père Stefano Gobbi, dont les écrits portent deux Imprimaturs, Notre Dame aurait confirmé que le « Livre » de l'Apocalypse a aujourd'hui été descellé :

Mon message est un message apocalyptique, parce que vous êtes au coeur même de ce qui vous a été annoncé dans le dernier et si important Livre de la Sainte Ecriture. Je confie aux Anges de lumière de mon Coeur Immaculé le rôle de vous amener à la compréhension de ces événements, maintenant que Je vous ai ouvert le livre scellé.

Aux prêtres, les fils de prédilection de la Vierge, n° 520, j-k

Ce qui est en train d'être « descellé » à notre époque vise à un approfondissement de ce que saint Jean appelle la « première résurrection » de l'Église. (Ap 20:1-6) Et toute la création se trouve dans cette attente...

Le septième jour

Le prophète Osée écrit :

Après deux jours, il nous rendra la vie ; il nous relèvera le troisième jour : alors, nous vivrons devant sa face.

Osée 6: 2

Passion de l'EgliseEncore une fois, rappelons-nous les paroles du Pape Benoît XVI aux journalistes à bord du vol vers le Portugal en 2010, disant qu'il y a « la nécessité d'une passion de l'Eglise ». Il avertissait que beaucoup d'entre nous, à notre époque, se sont endormis, tout comme les Apôtres à Gethsémani :

… la somnolence des disciples, des défenseurs de Jésus, des apôtres, de nous, qui ne voyons pas, qui ne voulons pas voir toute la force du mal, et qui ne voulons pas entrer dans sa passion.

— PAPE BENOIT XVI, Vatican, 20 avril 2011, Audience générale

En effet...

... [l'Église] suivra son Seigneur dans sa mort et sa Résurrection

Catéchisme de l'Église Catholique, n° 677

Cela étant, l'Eglise suivra aussi son Seigneur pendant « deux jours » dans le tombeau, et ressuscitera le « troisième jour ». Laissez-moi vous expliquer ceci à travers les enseignements des Pères de l'Église...

Un jour est comme mille ans

Ils voyaient l'histoire humaine à la lumière du récit de la création. Dieu créa le monde en six jours et, le septième, il se reposa. En cela, ils ont vu un modèle pouvant être appliqué, de façon appropriée, au Peuple de Dieu.

Et Dieu se reposa le septième jour de tout son travail ... Ainsi, un repos sabbatique doit encore advenir pour le peuple de Dieu.

Hé 4: 4, 9

Ils voyaient l'histoire humaine, commençant avec Adam et Eve et se poursuivant jusqu'à l'époque du Christ, comme une période de quatre mille ans, ou « quatre jours » et ce, en se basant sur les paroles de saint Pierre :

Bien-aimés, il est une chose qui ne doit pas vous échapper : pour le Seigneur, un seul jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un seul jour.

2 Pierre 3: 8

He Will Reign - by Tianna WilliamsLa période de temps séparant l'Ascension du Christ du seuil du troisième millénaire représenterait « deux jours de plus ». A ce propos, il existe une prophétie stupéfiante qui se réalise au cours de ces « deux jours ». Les Pères de l'Église entrevoyaient que le présent millénaire inaugurerait le « septième jour » — un « repos sabbatique » pour le Peuple de Dieu qui coïnciderait avec la mort de l'Antéchrist (« la Bête ») et la « première résurrection » dont parle St Jean dans le livre de l'Apocalypse :

La Bête fut capturée, et avec elle le faux prophète, lui qui, en produisant des signes devant elle, avait égaré ceux qui portent la marque de la Bête et se prosternent devant son image. Ils furent jetés vivants, tous les deux, dans l'étang de feu embrasé de soufre. ... Et j'ai vu les âmes de ceux qui ont été décapités à cause du témoignage pour Jésus, et à cause de la parole de Dieu, eux qui ne se sont pas prosternés devant la Bête et son image, et qui n'ont pas reçu sa marque sur le front ou sur la main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec le Christ pendant mille ans.

Ap 19: 20 - 20: 4

Comme je l'ai expliqué dans How the Era was Lost, saint Augustin a proposé quatre explications pour ce texte. Celle ayant été reprise par la majorité des théologiens jusqu'à ce jour correspond à l'idée selon laquelle la « première résurrection » se référerait à la période depuis l'Ascension du Christ jusqu'à la fin de l'histoire humaine. Le problème est que cela ne colle pas avec la lecture approfondie du texte et ce n'est pas non plus conforme à ce que les Pères de l'Église ont enseigné. Cependant, il en va autrement de l'autre explication de saint Augustin au sujet des « mille ans » :

… comme s'il s'agissait pour les saints de jouir d'une sorte de repos du sabbat pendant cette période ; un saint temps de plaisirs après les labeurs que l'homme aura souffert pendant six mille ans depuis qu'il fut créé… (et) il devrait s'ensuivre, au terme de ces six mille ans — qui seraient comme six jours — une sorte de sabbat qui correspondrait au septième jour, c'est-à-dire les derniers mille ans… Et cette opinion serait jusqu'à un certain point admissible, s'il s'agissait de croire que les plaisirs dont jouiront les saints, durant ce sabbat, seront d'ordre spirituel et consécutifs à la présence de Dieu…

— Saint Augustin d'Hippone (354-430 après JC, Docteur de l'Église), De Civitate Dei (La cité de Dieu), Livre. XX, Ch. 7

Cela rejoint l'espérance de plusieurs papes :

Je désire vous renouveler l'appel que j'ai lancé à tous les jeunes... accueillez l'engagement à être les veilleurs du matin à l'aube du nouveau millénaire. Il s'agit d'un engagement fondamental, qui conserve intactes toute sa valeur et son urgence en cette première partie du siècle, à l'horizon duquel apparaissent malheureusement à nouveau de sombres nuées de violence et de peur. Aujourd'hui, nous avons plus que jamais besoin de personnes à la vie sainte, de veilleurs qui annoncent au monde entier un nouveau matin d'espérance, de fraternité et de paix.

— PAPE ST JEAN-PAUL II, "Message de Jean-Paul II au mouvement des jeunes de Dom Guanella", 20 avril 2002; vatican.va

... Une nouvelle ère où l'espérance nous libère de la superficialité, de l'apathie et de l'égoïsme qui mortifient nos âmes et enveniment les relations humaines. Chers jeunes amis, le Seigneur vous demande d'être des prophètes de cette nouvelle ère ...

— PAPE BENOIT XVI, Homélie, Journée Mondiale de la Jeunesse, Sydney, Australie, 20 juillet 2008

Lire la suite sur le blog de Mark Mallett : La résurrection de l'Église

Notez cet article :
(1 note reçue)
10/1012345678910

Cet article m'inspire...


de la joie
5


du courage
13


de la tristesse
0


de la peur
0


de la colère
0

Commenter Imprimer

Commentaires des internautes

Remarque : Les commentaires ci-dessous n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement l'opinion de l'auteur de ce blog.

Commentaire laissé par jacques-2 le

merci
j'ai pris le temps nécessaire pour prendre connaissance
bravo pour votre travail
que notre SEIGNEUR ,vous bénisse
union de prière

Répondre à un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Veuillez noter que pour éviter tout abus, votre adresse IP sera enregistrée lors de la validation de ce formulaire. Nous la conserverons pendant maximum 12 mois.

 Champs obligatoires

Votre adresse e-mail ne sera pas visible sur le site et ne servira pas à vous envoyer de publicité. Elle sert uniquement à vous prévenir en cas de réponse. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
@
Veuillez résoudre le calcul suivant : 6 - 2 = ?
Vous pouvez vous aider de la calculatrice ci-contre.

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'article La résurrection de l'Église.

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul suivant : 6 - 2 = ?
Vous pouvez vous aider de la calculatrice ci-contre.

Articles similaires

Fatima et l'Apocalypse

Mark Mallett - le

2.021 lectures 4 commentaires

Bien-aimés, ne soyez pas surpris d'être plongés dans la fournaise de l'épreuve, comme s'il vous arrivait quelque chose d'étrange. Dans la mesure où vous communiez aux souffrances du Christ, réjouissez-vous, afin d'être dans la joie et l'allégresse quand sa gloire se révélera. (1 Pierre 4: 12-13)

Lire la suite

Chères filles et chers fils

Mark Mallett - le

924 lectures 1 commentaire

Beaucoup de jeunes lisent mon blog. D'autres lecteurs me disent qu'ils discutent régulièrement en famille des sujets traités dans mes articles. Une mère de famille m'a écrit récemment :

Vous avez transformé ma famille grâce à vos articles que je lis et transmets autour de moi. Je pense vraiment que votre charisme consiste à nous aider à vivre une vie « plus sainte » (je veux dire, dans le sens de prier plus souvent, de comprendre davantage le rôle de Marie et d'avoir une plus grande foi en Jésus, d'accorder plus d'importance à la confession, d'avoir un désir plus profond de servir et de vivre une vie sainte…). Ce pour quoi je ne peux que vous dire MERCI !

Lire la suite

Réjouissons-nous car Il arrive

Mark Mallett - le

984 lectures 0 commentaire

Est-il possible qu'en ce temps de l'Avent, nous nous préparions véritablement pour la venue de Jésus ? Si nous écoutons ce que nos papes nous disent, ce que Notre Dame nous annonce, ce que les Pères de l'Église nous enseignent, et que nous assemblons toutes les pièces du puzzle, la réponse est un « oui ! » catégorique.

Lire la suite