Alors, vous l'avez vu, vous aussi ?


Commentaires (1)

Catégorie : Prêtres et sacerdoce

Auteur : Mark Mallett

Nombre de consultations : 976

Un groupe de réfugiés, qui traversait la mer Égée, a crié vers Dieu face à une violente tempête. C'est par une apparition céleste que Dieu leur répond et calme la tempête. Pour beaucoup cette apparition était Jésus.

— Jésus apparaît à des réfugiés sur la mer et calme une tempête ; ichretien.com

Un récit magnifique a émergé de la crise actuelle des réfugiés au Moyen-Orient. Des migrants qui tentaient de traverser les eaux tumultueuses de la mer Égée en direction de la Grèce racontèrent comment Jésus leur était apparu et avait calmé la mer déchaînée. [1] Cela m'a inspiré cette réflexion, à la fois opportune et encourageante...

Illustration : L'homme des douleurs, par Matthew Brooks

Au cours de mes voyages à travers le Canada et les États-Unis, Dieu m'a fait la grâce de rencontrer de bons et très saints prêtres — des hommes qui donnent véritablement leur vie pour leurs brebis. Tels sont les bergers que le Christ recherche à notre époque. Tels doivent être les bergers ayant à cœur de conduire leurs brebis à travers les temps qui s'en viennent...

Une histoire vraie

L'un de ces prêtres me racontait cette histoire personnelle et authentique à propos d'un événement survenu alors qu'il était séminariste...

Au cours d'une messe en plein air, il leva les yeux vers le prêtre célébrant au moment de la consécration. À son grand étonnement, il ne vit plus le prêtre, mais Jésus se tenant debout à sa place ! Il pouvait entendre la voix du prêtre, mais il voyait le Christ.

L'expérience fut si intense qu'il la garda enfouie en lui, la méditant pendant deux semaines. Finalement, il ressentit le besoin d'en parler. Il se rendit chez le recteur et frappa à la porte. Quand ce dernier lui ouvrit, il jeta un regard au séminariste et lui dit : « Alors, vous l'avez vu, vous aussi ? »

In persona Christi

Nous avons une expression simple, mais très profonde, dans l'Église catholique : in persona Christi — dans la personne du Christ.

Dans le service ecclésial du ministre ordonné, c'est le Christ lui-même qui est présent à son Église en tant que Tête de son corps, Pasteur de son troupeau, grand prêtre du sacrifice rédempteur, Maître de la Vérité... Ces serviteurs sont choisis et consacrés par le sacrement de l'Ordre, par lequel l'Esprit Saint les rend aptes à agir en la personne du Christ-Tête pour le service de tous les membres de l'Église. Le ministre ordonné est comme "l'icône" du Christ Prêtre.

Catéchisme de l'Église catholique, n° 1548, 1142

Le prêtre est plus qu'un simple représentant. Il est un véritable symbole vivant et un intermédiaire du Christ. A travers l'évêque et ses collaborateurs — les prêtres à sa charge — le peuple de Dieu cherche à se faire conduire par le Christ, l'unique Berger. Il recherche en eux une direction et une nourriture spirituelles, ainsi que l'autorité que le Christ leur a conférée pour pardonner les péchés et rendre Son Corps présent dans le Sacrifice de la messe. En un mot, les brebis recherchent chez leurs prêtres des imitateurs du Christ. Et qu'est-ce que le Christ, notre Berger, a fait pour Ses brebis ?

Je donne ma vie pour mes brebis.

Jean 10: 15

Le Berger crucifié

Tandis que j'écris ces lignes, les visages de ces centaines de prêtres, évêques et cardinaux que j'ai rencontrés au cours de mes voyages défilent devant mes yeux. Et je me dis : « Qui suis-je pour écrire ces choses ? »

Quelles choses ?

Que l'heure est venue pour les prêtres et les évêques de donner leur vie pour leurs brebis .

Cela a toujours été une nécessité pour l'Église. Mais en temps de paix, on considère davantage [le don de sa vie] comme une métaphore : le martyre "blanc" consistant à mourir à soi-même. Mais aujourd'hui, le temps est venu pour le clergé de s'exposer à un coût personnel bien plus élevé s'il veut être un « Enseignant de la Vérité » : la persécution, la condamnation, et dans certains endroits même, le martyre de sang. Le temps de la compromission est révolu. Le temps du choix est arrivé. Ce qui a été bâti sur le sable va s'effondrer.

Ceux qui défient ce nouveau paganisme sont confrontés à une option difficile. Soit ils se conforment à cette philosophie, soit ils sont confrontés à la perspective du martyre.

— Père John Hardon ; Comment être un catholique fidèle aujourd'hui ? En étant fidèle à l'évêque de Rome ; article de therealpresence.org

Comme l'a souligné un chroniqueur protestant : « Ceux qui choisissent d'épouser l'esprit du monde dans le temps présent, se retrouveront divorcés dans le temps futur. »

Oui, si les prêtres sont appelés à être des icônes du Berger Suprême, ils doivent l'imiter : Il fut obéissant et fidèle envers le Père jusqu'à la fin. Pour un prêtre, dès lors, la loyauté envers le Père céleste s'exprime dans la loyauté envers le Saint-Père, le Pape, qui est le Vicaire du Christ (et le Christ est l'image du Père). Mais à travers cette obéissance, le Christ a aussi aimé et servi Ses brebis ; Il a consacré entièrement Sa vie pour elles. C'est-à-dire qu'il n'a pas cherché à plaire aux hommes, mais uniquement à Dieu. Et en cherchant à ne plaire qu'à Dieu, il a servi les hommes.

Maintenant, est-ce par des hommes ou par Dieu que je veux me faire approuver ? Est-ce donc à des hommes que je cherche à plaire ? Si j'en étais encore à plaire à des hommes, je ne serais pas serviteur du Christ.

Ga 1: 10

Ah ! Le grand poison de notre époque : le désir de plaire, d'être aimé et approuvé par nos semblables. N'est-ce pas l'idole que l'Église moderne a érigée dans son coeur ? En effet, au lendemain du Concile Vatican II, de nombreux symboles sacrés tels que celui de Jésus crucifié furent retirés du sanctuaire des églises, le sens du sacrifice de la Messe fut lui-même grandement affaibli. Oui, la crucifixion du Christ est devenue un scandale même pour les siens. Nous avons enlevé le glaive de l'Esprit, la vérité, et agité à sa place la plume chatoyante de la "tolérance". Mais comme je l'avais écrit il y a une dizaine d'années, nous avons été appelés à nous positionner derrière le Rempart, afin de nous préparer au combat. Ceux qui préfèrent brandir la plume de la compromission seront saisis, avec elle, par les vents de l'aveuglement et emportés au loin.

Qu'en est-il des laïcs ? Eux aussi partagent le sacerdoce royal du Christ, bien que d'une manière différente de ceux qui, ayant reçu l'onction dans le sacrement de l'Ordre, participent à la nature sacerdotale du Christ. A ce titre, le laïc est appelé à donner sa vie pour les autres, quelle que soit sa vocation propre. Et il ou elle doit également être fidèle au Christ en se montrant obéissant envers son berger — le prêtre, son évêque et le Saint-Père, indépendamment de leurs faiblesses personnelles. Le prix de cette obéissance au Christ est également élevé. Parfois très élevé, car bien souvent les familles catholiques souffriront avec le Pape en raison de leur fidélité à l'Évangile.

Mesurer le coût

Si nous voulons servir Jésus fidèlement, nous devons tous en mesurer le coût. Nous devons comprendre quelle est Sa volonté pour nous, puis décider de faire ou non cette volonté. Si peu nombreux sont ceux qui à choisir la voie étroite — et à ce propos, le Christ était très franc :

Celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi la sauvera.

Luc 9: 24

Il nous demande d'être Ses mains et Ses pieds en ce monde ; d'être comme des étoiles qui brillent de plus en plus fort dans les ténèbres grandissantes, en demeurant fermement attachés à la vérité.

[Jésus] a été exalté et resplendit parmi les nations à travers la vie vertueuse de ceux qui observent Ses commandements.

— Maxime le Confesseur, Questions à Thalassios (Quaest. 63: PG 90, 667-670) La lumière qui illumine tout homme

Mais Ses mains et Ses pieds n'ont-ils pas également été cloués à l'arbre de la Croix ? Oui, si vous êtes appelé à vivre vertueusement et loyalement les commandements du Christ, vous pouvez vous attendre à être persécuté et même détesté. Peut-être surtout si vous êtes un prêtre. C'est le prix auquel nous sommes de plus en plus confrontés aujourd'hui ; non pas parce que les exigences de l'Évangile ont été revues à la hausse (il a toujours été le même), mais parce que celui qui mène une vie authentique rencontre toujours plus d'hostilité.

D'ailleurs, tous ceux qui veulent vivre en hommes religieux dans le Christ Jésus subiront la persécution.

2 Tim 3: 12

Il est clair que nous vivons davantage aujourd'hui cette confrontation finale entre l'Évangile et l'anti-Évangile. Les attaques se font de plus en plus frénétique envers l'Église, tout ce qui est saint et sacré fait l'objet de blasphèmes incessants. Mais tout comme le Christ fut trahi par les siens, nous devons aussi nous attendre à ce qu'une partie des persécutions les plus féroces vienne de l'intérieur même de nos propres paroisses. Car de nombreuses églises ont aujourd'hui succombé à l'esprit du monde à un point tel que ceux qui vivent leur foi réellement et avec sérieux deviennent un signe de contradiction.

Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux. Heureux êtes-vous si l'on vous insulte, si l'on vous persécute et si l'on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi. Réjouissez-vous, soyez dans l'allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux !

Mt 5: 10-12

Alléluia ! Lisez souvent ces paroles.

Pour la plupart d'entre nous, la persécution prendra la forme d'un rejet douloureux, provoquant l'isolement et peut-être même une perte d'emploi. Mais c'est dans ce martyre de loyauté qu'un grand témoignage est donné... C'est alors que Jésus brille à travers nous parce que notre égo ne fait plus barrage à la lumière du Christ. C'est à ce moment que chacun de nous devient un autre Christ, agissant in persona Christi.

Et dans ce sacrifice de soi, peut-être que d'autres se tourneront vers vous pour admirer votre témoignage, par lequel le Christ brille à travers vous, et se diront entre eux : « Alors, vous l'avez vu, vous aussi ? »

Mark Mallett
So, You Saw Him Too ?


Notez cet article :
0/1012345678910

Cet article m'inspire...


de la joie
13


du courage
33


de la tristesse
0


de la peur
1


de la colère
0

Commenter Imprimer

Commentaires des internautes

Remarque : Les commentaires ci-dessous n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement l'opinion de l'auteur de ce blog.

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par Barsi David le

In persona Christi
Quel beau symbole! Je trouve aussi que nous devons faire très attention à la tiédeur à l'intérieur même de l'Eglise car le Christ est très clair avec nous. On oublie très souvent que si le Christ est Miséricordieux tant que nous sommes sur Terre il sera pleinement Justice à notre mort et pour son retour dans la gloire.
Je ne comprends pas pourquoi on ose plus parler des "menaces" de Jésus sur le jugement de nos âmes. Il est pourtant très clair dans les Évangiles. Ainsi que dans les nombreuses révélations privées. Il nous faut moi le premier nous convertir chaque jour et se reconnaître pécheur en invoquant son Précieux Sang pour être pardonné de nos fautes. Et nous mettre sous le manteau maternel de Notre-Dame.

Ce commentaire vous a-t-il été utile ? (1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile)

Répondre

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Veuillez noter que pour éviter tout abus, votre adresse IP sera enregistrée lors de la validation de ce formulaire. Nous la conserverons pendant maximum 12 mois.

 Champs obligatoires

Votre adresse e-mail ne sera pas visible sur le site et ne servira pas à vous envoyer de publicité. Elle sert uniquement à vous prévenir en cas de réponse. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
@

Souhaitez-vous être tenu informé des réponses apportées à votre commentaire ?

Veuillez résoudre le calcul suivant : 4 - 3 = ?
Vous pouvez vous aider de la calculatrice ci-contre.

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'article Alors, vous l'avez vu, vous aussi ?.

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul suivant : 4 - 3 = ?
Vous pouvez vous aider de la calculatrice ci-contre.

Articles similaires

Un « schisme sâle » en Allemagne ? Alors que le processus synodal touche à sa fin, un groupe de laïcs met en garde contre « la pire issue possible »

National Catholic Register - le

1.003 lectures 5 commentaires

Sans une intervention décisive de Rome, les catholiques fidèles d'Allemagne risquent d'être poussés dans la « clandestinité », met en garde New Beginning (Neuer Anfang)

Lire la suite

France : la croisade du chapelet public prend de l’ampleur alors que le Parlement s’apprête à rendre obligatoire le passeport vaccinal

Campagne Québec-Vie - le

2.227 lectures 11 commentaires

Lorsque l'on prie la Vierge Mère de Dieu, qui — il faut le répéter — est «  forte comme une armée rangée en bataille  », à l'extérieur, à la vue de nombreuses personnes qui rentrent chez elles en voiture après le travail, la faiblesse de ses ennemis devient si évidente ! L'espoir est de notre côté, un espoir sûr qui peut compter sur la victoire finale.

Lire la suite

L'Eglise en agonie... mais Satan aussi : le Triomphe est pour bientôt !

le

1.208 lectures 2 commentaires

« Chers enfants, mon appel pour vous est prière. Que la prière soit joie pour vous et la couronne qui vous relie à Dieu. Petits enfants, viendront des épreuves et vous ne serez pas forts, et le péché règnera. Mais si vous êtes miens, vous vaincrez car votre refuge sera le Coeur de mon Fils Jésus. C'est pourquoi, petits enfants, revenez à la prière jusqu'à ce que la prière devienne vie pour vous, de jour et de nuit. Merci d'avoir répondu à mon appel. »

—Medjugorje, 25 juillet 2019

Lire la suite