Les quatre grands événements annoncés à Garabandal – Partie 4 : le Châtiment


Commentaires (4)

Catégorie : Prophéties et révélations privées

Auteur : Barry Hanratty

Nombre de consultations : 1.862

Un regard sur le dernier et le plus effrayant des trois grands événements surnaturels. Ce qui se passera après le grand Avertissement et le grand Miracle dépendra de la réponse qui sera donnée au Message.

Photo : Angel of Liberty - The Vision of George Washington, de Jon McNaughton

Source : Garabandal: The Chastisement

Auteur : Barry Hanratty

Traduction Pierre et les Loups

Pour lire la série depuis le début : Les quatre grands événements annoncés à Garabandal – Partie 1 : le communisme

* * *

Le Châtiment

Des trois grands événements surnaturels prophétisés à Garabandal, seul le Châtiment est conditionnel. Il peut être évité. Qu'il le soit ou non dépend entièrement de la façon dont le monde répondra au Message après l'Avertissement et le Miracle.

Aux temps bibliques, Dieu utilisait les prophètes pour avertir Son peuple lorsque leurs transgressions à l'encontre de la Loi avait dépassé les bornes. A notre époque, c'est la Sainte Vierge, Reine des prophètes, qui remplit ce rôle. A Fatima, Marie a prédit la Seconde Guerre mondiale et la propagation du communisme athée si le monde ne changeait pas. A Garabandal, elle nous met en garde contre le plus grand cataclysme de l'histoire de l'humanité depuis le déluge si l'humanité ne se réforme pas.

Bien que le Châtiment n'ait jamais été le sujet de prédilection lorsqu'on en vient à parler de Garabandal, c'est avant tout pour nous avertir de cet événement potentiel que la Sainte Vierge est apparue. Ceci est confirmé par le fait que dans le premier Message du 18 octobre 1961, le message de Garabandal, l'intégralité de la seconde partie, représentant plus de cinquante pour cent du texte du Message, est consacrée au Châtiment. La première partie nous dit ce que nous devons faire pour éviter que cela se produise.

Dans le deuxième Message du 18 juin 1965, communiqué à Conchita par saint Michel de la part de la Sainte Vierge, il est à nouveau fait référence au Châtiment lorsque Notre Dame dit : « Auparavant, la coupe se remplissait ; maintenant, elle déborde...Vous devez éviter par vos efforts la colère de Dieu sur vous. »

Ni l'Avertissement ni le Miracle ne sont formellement mentionnés dans les deux Messages, mais ils jouent néanmoins un rôle important en ce qui concerne le Châtiment. S'il est vrai que Dieu avertit toujours avant de frapper, alors le monde devrait être au courant de la menace que représente ce Châtiment ; or, le monde n'en sait rien à ce jour. Mais après l'Avertissement mondial et le grand Miracle, les apparitions de la Sainte Vierge à Garabandal, incluant son Message (avec la menace d'un Châtiment), devraient être enfin connues du plus grand nombre. Ce sera à ce moment, lorsque le Message sera universellement connu, que la voie sera dégagée pour que le Châtiment ait lieu si la justice divine le décide.

Dans son livre Les Apparitions de Garabandal, Francisco Sanchez-Venture y Pascual inclut la note suivante écrite par Conchita à propos du Châtiment :

Le Châtiment est conditionnel et qu'il tombe ou non dépend du sérieux de la réponse que l'humanité donnera ou non aux messages de la Sainte Vierge et au Miracle. Si cela devait avoir lieu, je sais en quoi il consistera parce que la Sainte Vierge m'en a parlé, mais je n'ai pas le droit de dire ce que c'est. De plus, j'ai vu le Châtiment. Je peux vous assurer que s'il vient, ce sera pire que d'être enveloppé de flammes, pire que d'être plongé dans le feu. Je ne sais pas combien de temps s'écoulera entre le Miracle et le Châtiment.

En la fête du Saint Rosaire, le 7 octobre 1962, Maria Herrero de Gallardo était à Garabandal et en profita pour interroger Mari Loli sur les visions des 19 et 20 juin 1962 (les Nuits des Hurlements), et sur ce qu'elle et les autres voyantes ont pu voir au point de pousser des cris aussi terrifiants. Madame Herrero déclara :

« Oh ! » s'exclama la fille. « C'était horrible à voir. Nous étions vraiment effrayées, et je ne connais aucun mot qui puisse l'expliquer. Nous avons vu des rivières se changer en sang... Le feu tomber du ciel... Et quelque chose de bien pire encore, que je ne peux pas révéler maintenant. »

— Extrait du livre « Elle se rendit en hâte a la montagne », d'Eusebio Garcia De Pesquera (traduction depuis l'édition anglaise : « She Went in Haste to the Mountain »)

De plus amples précisions de la part de Mari Loli purent être trouvées dans des messages portant sa signature et qui furent présentés à Maria Saraco puis publiés en 1970 par Fernand Corteville dans son bulletin L'Impartial (n° 31) :

Malgré que nous continuions à voir la Sainte Vierge (au cours des Nuits des Hurlements), nous vîmes une grande multitude de personnes qui souffraient intensément et hurlaient de terreur. La Sainte Vierge nous expliqua que cette grande tribulation, qui n'était même pas le Châtiment, viendrait parce qu'un temps arriverait où l'Église paraîtrait sur le point de périr. (Ndtr, lire François et le grand naufrage)

Elle passera par une épreuve terrible. Nous avons demandé à la Sainte Vierge comment s'appelait cette grande épreuve et elle nous a répondu que c'était le « communisme ». Puis elle nous montra comment viendrait le grand Châtiment pour toute l'humanité, et qu'il viendrait directement de Dieu.

A un certain moment, pas un seul moteur ni une seule machine ne fonctionneraient ; une terrible vague de chaleur frappera la terre et les hommes commenceront à ressentir une grande soif. [*] En désespoir de cause, ils chercheront de l'eau, mais celle-ci s'évaporera à cause de la chaleur. Alors le désespoir frappera presque tout le monde sur terre et ils chercheront à s'entretuer. Mais ils perdront leur force et tomberont au sol. On comprendra alors que c'est Dieu seul qui aura permis cela.

Puis nous avons vu une masse de personnes au milieu des flammes. Les gens couraient se jeter dans les lacs et dans les mers. Mais l'eau semblait bouillir, et au lieu d'éteindre les flammes, elle semblait les attiser de plus belle. C'était tellement horrible que j'ai demandé à la Sainte Vierge d'emmener tous les jeunes enfants avec elle avant que tout cela n'arrive. Mais la Vierge nous a dit qu'à ce moment-là, ils seraient tous adultes.

[*] Ndtr, il s'agira très vraisemblablement d'une tempête solaire avec éjection de masse coronale en direction de la Terre, ce qui arrêtera tout appareil électronique sur terre en raison du champ magnétique dont cette masse coronale sera imprégnée. Cela impactera également les satellites et c'est sans doute pour cela aussi que Dieu le permettra, car ainsi c'est tout le système sur lequel auront été bâties l'Infrastructure de l'Antéchrist et la Marque de la Bête qui s'effondrera. Voilà probablement la raison pour laquelle le Ciel a utilisé l'image du Soleil à Fatima. Car c'est le Soleil qui serait l'objet du Châtiment.

Cela va-t-il se produire ?

D'après le premier Message de Notre Dame, le Châtiment est conditionnel et peut être évité. Cependant, si l'histoire se répète, comme c'est généralement le cas, alors il est difficile d'imaginer que cela ne se produira pas. Aussi bien à La Salette qu'à Fatima, Notre Dame avait donné des conditions qui, si elles étaient remplies, désamorceraient les menaces de châtiments imminents (ndtr, ceux de la Seconde Guerre mondiale et du communisme au XXè siècle). Les avertissements n'ont pas été entendus et le reste appartient à l'histoire.

Les événements [de ces deux derniers siècles] ont-ils rendu le Châtiment conditionnel inévitable ? Le premier Message de Notre Dame du 18 octobre 1961 n'eut pratiquement aucun effet, et ainsi après la première nuit des hurlements, le 19 juin 1962, Mari Loli et Jacinta écrivirent un message qui fut suivi quelques jours plus tard d'un deuxième. Ces messages ne peuvent être décrits que comme catastrophiques.

Dans un message [...] du 7 août 1971, Conchita fait référence à deux reprises au Châtiment et à sa conviction qu'il aurait effectivement lieu :

Nous sommes désormais face aux derniers avertissements, dans les derniers instants. Dieu nous a déjà préparés pour les dernières choses qui doivent arriver, y compris le Châtiment, car celui-ci est nécessaire. Le Châtiment doit venir car le Miracle ne suffira pas à lui seul à nous faire changer. Il est vrai que nous changerons après avoir vu le Miracle, mais ensuite nous tomberons à nouveau. C'est pourquoi nous tous qui entendons ces paroles devons nous préparer et inciter tous ceux qui nous entourent, tous ceux qui sont à notre portée, à changer de vie...

... Cependant, il ne sera pas possible d'éviter le Châtiment parce que nous avons aujourd'hui perdu jusqu'au sens du péché. Nous avons atteint une telle extrémité que Dieu ne peut désormais éviter de nous envoyer le Châtiment. Nous en avons besoin pour notre salut. Ceux qui survivront au Châtiment changeront beaucoup et alors nous vivrons pour Dieu jusqu'à la [fin du monde], qui elle aussi finira par arriver.

— Père Joseph Pelletier, Our Lady Comes to Garabandal, p. 149

Concernant les déclarations ci-dessus de Conchita, que la voyante elle-même reconnaissait n'être que sa propre opinion, le Père Joseph Pelletier avait ceci à dire :

L'opinion de Conchita... doit toujours être considérée comme strictement la sienne. Peu importe à quel point l'on peut être tenté de rejoindre sa position sur la question, cette position ne reflète pas les paroles très précises de Notre Dame qui ont toujours présenté le Châtiment comme conditionnel, comme une chose qui peut être évitée. Soyons attentifs aux paroles de Conchita sans y attacher une importance excessive. Ce que Notre Dame a dit est une chose. Les hypothèses de Conchita pourraient bien se produire. Mais c'est toujours une hypothèse et elle peut se tromper.

— Ibid.

C'est certainement une sage analyse.

Note de Pierre et les Loups : On peut en effet dire encore à ce jour que le Châtiment est conditionnel (sinon il ne servirait à rien que Dieu envoie un Avertissement si tout est déjà déterminé à l'avance). Cependant, saint Jean lui-même a vu que ce Châtiment finirait par ne plus être conditionnel et que l'humanité ne ferait aucun cas des avertissements du Ciel. Il a vu la colère de l'Agneau qui finirait par éclater et les hommes cherchant à se réfugier dans les fissures des montagnes pour y échapper. Si le Châtiment ne devait finalement pas se produire, saint Jean aurait eu des visions sensiblement différentes. Tout au moins si ses visions représentaient ce fameux Châtiment, ce que je pense. Il nous reste donc à prier pour que même s'il arrive, ses terribles effets soient amoindris et pour qu'un maximum d'âmes se convertissent d'ici là.

Alors j'ai vu : quand il ouvrit le sixième sceau, il y eut un grand tremblement de terre, le soleil devint noir comme une étoffe de crin, et la lune entière, comme du sang, et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre comme lorsqu'un figuier secoué par grand vent jette ses fruits. Le ciel se retira comme un livre qu'on referme ; toutes les montagnes et les îles furent déplacées. Les rois de la terre et les grands, les chefs d'armée, les riches et les puissants, tous les esclaves et les hommes libres allèrent se cacher dans les cavernes et les rochers des montagnes. Et ils disaient aux montagnes et aux rochers : « Tombez sur nous, et cachez-nous du regard de celui qui siège sur le Trône et aussi de la colère de l'Agneau. Car il est venu, le grand jour de leur colère, et qui pourrait tenir ? »

Ap 6:12-17

Il se peut que ce soit après tout le Châtiment qui mettra un terme au règne de l'Antéchrist. Le règne de l'Impie lui-même pourrait tout autant être conditionnel si l'humanité se convertit après le grand Avertissement. Mais de toute évidence, ce n'est pas ce que saint Jean a vu.

En fait, lorsqu'elle fut interviewée par le Père Francis Benac, s.j., en 1978, [Our Lady Comes to Garabandal] Conchita exprima un point de vue différent :

Père Benac : Nous lisons dans les livres [sur Garabandal] qu'au cours de cette Nuit des Hurlements, Notre Dame a demandé à ce que personne ne soit autour de vous, qu'elle voulait que vous, les filles, soyez toutes seules. Pourriez-vous expliquer cela ? Cela avait-il un rapport avec le Châtiment ? L'avez-vous vu et si oui, comment le décririez-vous ?

Conchita : Oh je ne sais pas ; je ne me souviens pas. Je ne veux pas m'en souvenir.

Benac : Cela vous dérangerait de me raconter cela ?

Conchita : Non, je ne veux même pas m'en souvenir, c'était tellement terrible.

Benac : Serait-ce un Châtiment comme une guerre atomique ?

Conchita : Je ne sais pas ; je n'ai jamais vu une telle chose de ma vie ni n'aurais pu l'imaginer.

Benac : Pensez-vous que le Châtiment peut être évité par la prière ?

Conchita : Je pense que oui. Je ne pense pas que cela devrait se produire ; je pense que ça n'arrivera pas. Il me semble qu'il soit impossible qu'une telle chose puisse se produire. C'est pour cette raison que je crois que Dieu nous envoie l'Aviso (Avertissement) afin que nous puissions reconnaître tout le mal en nous. Plus tard, Il nous enverra le Miracle pour manifester Son amour et Sa présence parmi nous... Je sens qu'il est impossible qu'après cela, nous ne changions pas.

Cependant, deux ans plus tard, en 1980, lorsque Conchita fut interviewée par la BBC, elle exprima de nouveau son opinion selon laquelle le châtiment viendrait : « Je pense que nous allons avoir la punition. »

Une autre déclaration faite par elle suggère que c'est une fatalité :

Avant cela, la Sainte Vierge m'avait dit que Jésus n'enverrait pas le Châtiment pour nous décourager, mais pour nous aider et nous réprimander de ne pas l'avoir écouté.

— Père Joseph Pelletier, Our Lady Comes to Garabandal, p. 149

D'autres sources

La bienheureuse Anna-Maria Taigi a eu la vision de « Trois jours de ténèbres » (cf. Ap 6:12), lesquels sont généralement considérés comme le même événement que le Châtiment prophétisé à Garabandal. La bienheureuse Elizabeth Canorii-Mora, contemporaine de la bienheureuse Anna Maria, a également assisté à ce même événement.

Bien que tout cela semble indiquer que le Châtiment aura bel et bien lieu, il peut néanmoins être évité simplement parce que la Sainte Vierge l'a dit (ndtr, dans ce cas le grand Châtiment sera pire encore que la vision de saint Jean !). Beaucoup de choses doivent arriver d'abord : la tribulation communiste, l'Avertissement et le Miracle. D'après la locution de Conchita du 21 juin 1963 avec Jésus, le Seigneur lui aurait dit qu'à la suite du Miracle, la Russie et d'autres pays se convertiraient. Cela semble suggérer que si le Châtiment doit effectivement venir, il ne se produira pas avant un moment, bien que nous ne puissions en être sûrs.

Lire aussi Que disent les terribles prophéties de Notre-Dame de La Salette ?

Réflexions finales

En novembre 1967, l'artiste espagnole Isabel Daganzo, qui voulait reproduire sur toile les visions de Garabandal, a eu un certain nombre d'entretiens avec Conchita alors que la voyante était à l'école à Burgos. L'une des questions qu'elle lui a posées était la suivante : « Pourriez-vous me parler de quelque chose que je puisse mettre sur une toile et qui pourrait susciter la peur ? » Conchita lui répondit : « Non. Ce que j'ai vu qui pourrait provoquer la peur, c'est le Châtiment, et je ne peux pas vous en parler. De plus, la terreur et la peur ne sont pas les meilleurs moyens d'émouvoir les âmes. »

S'il y a un message dans lequel il est dit que les océans inonderont des parties entières de la terre ; que, d'un moment à l'autre des millions de personnes périront... il ne sert plus à rien de vouloir publier ce message secret ... (Le Saint Père prit son Rosaire et dit :) Voici le remède contre toutes ces calamités ! Priez, priez et ne demandez rien d'autre. Mettez tout dans les mains de la Mère de Dieu !

— Saint Jean-Paul II, Fulda, Allemagne, novembre 1980, publié dans le magazine allemand Stimme des Glaubens ; lire Fatima, et la Grande Secousse (ajout)

Cela démontre une bonne perspicacité de la part de Conchita. S'attarder trop sur la nature destructrice du Châtiment pourrait conduire à la morosité et s'opposerait à la nécessité de poser sur ces choses un regard spirituel et sain. Rien ne se passe en dehors de la Providence de Dieu, y compris le Châtiment s'il devait venir. S'il se produit, ce sera parce que c'est la chose la meilleure et la plus nécessaire à ce moment-là. Et même dans cet événement cataclysmique, on peut voir la miséricorde divine. Si la gloire de Dieu dans le monde est sur le point d'être submergée par le mal, Il interviendra pour préserver le bien.

* * *

Messages du Ciel donnés à Luz de María au sujet du grand Châtiment annoncé à Garabandal

Source : Myriamir

Certains des messages donnés par Notre Seigneur Jésus- Christ et Marie Très Sainte à travers Luz de María au fil du temps, révèlent et expliquent quelques détails sur la nature de ce GRAND CHÂTIMENT qui viendra si l'humanité ne se convertit toujours pas suite au grand Avertissement et au grand Miracle qui le précéderont.


QU'A RÉVÉLÉ LE CIEL SUR LE CHÂTIMENT QUI SUIVRA LE MIRACLE ?

LA BIENHEUREUSE VIERGE 11.07.2012

Cette génération porte dans sa réalité l'annonce et l'accomplissement d'un châtiment de feu qui tombera d'en haut ; ceux qui se sont moqués de Moi et n'ont pas cru Mes prophètes, se lamenteront, accablés par la peur. Les fidèles qui ont cru n'auront pas à craindre. Je ne les abandonnerai pas, rien ne les blessera s'ils restent dans la grâce et continuent sur le chemin de Mon Fils. La constance et la persévérance seront récompensées ; ceux qui acceptent la Parole Divine avec respect n'auront rien à craindre.

NOTRE SEIGNEUR JESUS CHRIST 18.03.2015

Vous gouterez au châtiment… Le feu tombera du ciel, la désolation envahira les âmes des pécheurs et des non-pécheurs. Le Châtiment sera vécu par tous : les bons souhaiteront ne pas vivre cet instant et les pécheurs périront.

[La seconde Bête] produit de grands signes, jusqu'à faire descendre le feu du ciel sur la terre aux yeux des hommes...

Ap 13:13

Notez cet article :
(2 notes reçues)
8/1012345678910

Cet article m'inspire...


de la joie
8


du courage
59


de la tristesse
9


de la peur
0


de la colère
1

Commenter Imprimer

Commentaires des internautes

Remarque : Les commentaires ci-dessous n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement l'opinion de l'auteur de ce blog.

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par Hélène MCoeursUnisPSang le

Merci ! Pour aller plus loin, pour se préparer aux temps futurs, et en particulier aux trois jours de ténèbres:
https://helenemusiques.wordpress.com/2022/05/23/precisions-sur-des-dates-dont-le-grand-miracle-annonce-par-notre-dame-a-garabandal-details-on-the-great-miracle-announced-by-our-lady-in-garabandal/
Hélène MCoeursUnisPSang

Ce commentaire vous a-t-il été utile ? (1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile)

Répondre

Commentaire laissé par Hélène M le

Merci! Pour moi, la Pentecôte Universelle aura lieu mi-février, puisque Dieu m'a prévenue en songe le 23 décembre dernier pour me prévenir et je me suis réveillée en disant "mi-février, micheline", du fait que cette Pentecôte peut être comparée à un voyage en train ou en auto-rail. J'observe que le 14 février, il y a la fête de la Saint Valentin, qui était un prêtre, donc un homme qui pouvait consacrer et donner la Sainte Eucharistie et qui a fini martyr. Cela correspond, au moins en partie, aux prophéties de Garabandal.
La très bonne nouvelle est que pour nous, qui serons et agirons selon la Volonté Divine, Dieu et Sa Grâce Divine nous conduiront à l'abri, dans des refuges. A nous de nous y préparer, avec l'aide Divine : https://helenemusiques.wordpress.com/
De tout cœur avec vous,
Hélène

Ce commentaire vous a-t-il été utile ?

Répondre

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Veuillez noter que pour éviter tout abus, votre adresse IP sera enregistrée lors de la validation de ce formulaire. Nous la conserverons pendant maximum 12 mois.

 Champs obligatoires

Votre adresse e-mail ne sera pas visible sur le site et ne servira pas à vous envoyer de publicité. Elle sert uniquement à vous prévenir en cas de réponse. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
@

Souhaitez-vous être tenu informé des réponses apportées à votre commentaire ?

Veuillez résoudre le calcul suivant : 8 - 5 = ?
Vous pouvez vous aider de la calculatrice ci-contre.

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'article Les quatre grands événements annoncés à Garabandal – Partie 4 : le Châtiment.

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul suivant : 8 - 5 = ?
Vous pouvez vous aider de la calculatrice ci-contre.

Articles similaires

Les quatre grands événements annoncés à Garabandal – Partie 3 : le grand Miracle

Barry Hanratty - le

2.052 lectures 6 commentaires

Des trois grands événements prophétisés à Garabandal : l'Avertissement, le Miracle et le Châtiment, celui qui a toujours suscité le plus grand intérêt et celui que tout le monde attend le plus est le grand Miracle.

Lire la suite

Les quatre grands événements annoncés à Garabandal – Partie 1 : le communisme

Barry Hanratty - le

3.507 lectures 21 commentaires

Parler de communisme aujourd'hui semble presque anachronique. Le communisme n'appartient-il pas au passé ? D'après ce que la Sainte Vierge a dit aux voyantes de Garabandal, la réponse est non. Le communisme réapparaîtra sur la scène mondiale et causera de grandes souffrances avant que son règne de terreur ne s'achève de façon soudaine.

Lire la suite

Les quatre grands événements annoncés à Garabandal – Partie 2 : l'Avertissement

Barry Hanratty - le

2.548 lectures 6 commentaires

Le premier des trois grands événements surnaturels prophétisés à Garabandal sera d'une ampleur sans précédent dans l'histoire de l'humanité.

Lire la suite