L'illumination des consciences et l'Apocalypse


Commentaires (3)

Catégorie : L'Ère de Paix et la Vie dans la Divine Volonté

Auteur : Mark Mallett

Nombre de consultations : 3.986

Une grâce est sur le point d'être accordée au monde dans ce qui peut être considéré comme l'événement le plus incroyable et singulier depuis la Pentecôte.

Image : La conversion de saint Paul

Première publication sur ce blog le 13 février 2018, traduction relue et corrigée.

La Bienheureuse Anna Maria Taigi, mystique et stigmatisée vénérée par plusieurs papes pour l'exactitude de ses prophéties, parlait d' « illumination des consciences ». Saint Edmund Campion l'appelait « le jour du changement » quand « le terrible Juge révélera la conscience de chaque homme ». Conchita, une voyante de Garabandal, en parlait comme d'un « grand Avertissement ». Le Père Gobbi l'appelait un « jugement en miniature », tandis que la servante de Dieu, Maria Esperanza, l'appelait « un grand jour de lumière » lorsque la conscience des hommes sera « violemment secouée  » — « le moment de décision pour l'humanité ». [1]

Sainte Faustine, qui proclamait au monde qu'il vit un prolongement du « temps de miséricorde », d'après les révélations qui lui ont été directement données par Jésus, a vraisemblablement eu la vision de la manière dont se produirait cet événement :

Avant de venir comme un Juge équitable, Je viens d'abord comme Roi de Miséricorde. Avant qu'advienne le jour de Justice, il sera donné aux hommes ce signe dans les cieux : toute lumière dans le ciel s'éteindra et il y aura de grandes ténèbres sur toute la terre. Alors le signe de la Croix se montrera dans le ciel ; des Plaies des Mains et des Pieds du Sauveur, sortiront de grandes lumières, qui, pendant quelques temps illumineront la terre. Ceci se passera peu de temps avant le dernier jour.

Petit Journal de la divine Miséricorde, n° 83

Cette vision est similaire à ce qu'une voyante américaine, qui se fait appeler « Jennifer », aurait vu lors d'une vision. Elle appelle cet événement « l'Avertissement » :

Le ciel est sombre et il semble que c'est la nuit mais mon cœur me dit que cela se passe l'après-midi. Je vois le ciel s'ouvrir et j'entends de longs et interminables coups de tonnerre. Quand je lève les yeux, je vois Jésus saignant sur la Croix et les gens tombent à genoux. Jésus me dit alors : « Ils verront leur âme telle que Je la vois. » Je peux voir les plaies si clairement sur le Corps de Jésus, puis Jésus me dit : « Ils verront chaque blessure qu'ils ont infligée à Mon Cœur Très Sacré. » À gauche je vois la Sainte Vierge pleurer, puis Jésus me parle à nouveau et dit : « Préparez-vous, préparez-vous maintenant car le temps est tout proche. Mon enfant, prie pour les nombreuses âmes qui périront à cause de leur vie égoïste et pécheresse. » Lorsque je levai les yeux, je vis les gouttes de sang tomber du Corps de Jésus et frapper la terre. Je vis des millions de personnes de toutes nations et de tous continents. Beaucoup semblaient confuses alors qu'elles regardaient vers le ciel. Jésus me dit : « Ils recherchent la lumière car cela ne devrait pas être un temps de ténèbres, mais c'est l'obscurité du péché qui recouvre cette terre et la seule lumière sera celle avec laquelle Je viens car l'humanité ne réalise pas le grand réveil qui va lui être accordé. Ce sera la plus grande purification depuis le début de la création.

— lire wordsfromjesus.com, le 12 septembre 2003

Alors que je me préparais à me rendre à la messe à Paray-le-Monial, en France, en 2011 — ce petit village français où Jésus a annoncé que dans la révélation de Son Sacré Cœur se trouve Son « dernier effort » pour atteindre l'humanité — une « parole » m'a soudainement frappé l'esprit comme un coup de tonnerre dans un ciel bleu. La pensée m'est venue dans le cœur que les trois premiers chapitres du Livre de l'Apocalypse nous parlent en substance d'une « illumination des consciences ». Après la messe, j'ai pris ma Bible pour commencer à lire l'Apocalypse sous cette nouvelle lumière afin de comprendre ce que cela pouvait vouloir dire...

Le Livre de l'Apocalypse (ou « Révélation », qui signifie littéralement « dévoilement ») commence par la salutation de saint Jean aux sept églises, et sa citation du prophète Zacharie :

Voici qu'il vient avec les nuées, tout oeil le verra, ils le verront, ceux qui l'ont transpercé ; et sur lui se lamenteront toutes les tribus de la terre. Oui ! Amen !

Ap 1: 7

Jean décrit ensuite la vision qu'il a eue, lorsqu'il vit Jésus apparaître de façon éblouissante au sein de ces sept églises — « son visage brillait de tous ses éclats comme brille le soleil. » [2] Jean réagit alors en tombant à Ses pieds « comme mort » [3]. Cette scène évoque une illumination similaire à celle qu'eut saint Paul. Avant sa conversion, celui-ci persécutait les chrétiens et les faisait mettre à mort. Le Christ lui apparut dans une lumière éblouissante :

Il fut précipité à terre ; il entendit une voix qui lui disait : « Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? »

Actes 9: 4

Soudain, Saul (qui prit le nom de Paul) fut « illuminé » et il réalisa qu'il n'était pas aussi juste qu'il le pensait. Ses yeux étaient couverts d' « écailles », symbole de son aveuglement spirituel. Son regard fut dès lors tourné vers l'intérieur et il se retrouva face à face avec la lumière de la vérité.

Après la puissante vision où saint Jean voit le Christ, il entend le Seigneur lui dire...

Ne crains pas...

Ap 1: 17

... et immédiatement Jésus commence à illuminer la conscience des sept églises, en les exhortant à la repentance ; Il loue leurs bonnes oeuvres et leur fait remarquer leur aveuglement spirituel.

Je connais tes actions, je sais que tu n'es ni froid ni brûlant – mieux vaudrait que tu sois ou froid ou brûlant. Aussi, puisque tu es tiède – ni brûlant ni froid – je vais te vomir de ma bouche ... Ceux que j'aime, je leur montre leurs fautes, et je les corrige. Eh bien, sois fervent et convertis-toi.

Ap 3: 15-16, 19

Puis Jean est emmené au Ciel où il commence à voir les choses d'un point de vue divin.

Après cela, j'ai vu : et voici qu'il y avait une porte ouverte dans le ciel. Et la voix que j'avais entendue, pareille au son d'une trompette, me parlait en disant : « Monte jusqu'ici, et je te ferai voir ce qui doit ensuite advenir. »

Ap 4: 1

C'est-à-dire que l'illumination dont Jean venait d'être témoin se produira désormais dans le contexte non seulement de l'Église universelle (symbolisée par les « sept églises », où le nombre « 7 » signifie plénitude ou totalité), mais du monde entier tandis que nous nous rapprochons de la fin des temps, avant d'arriver, finalement, à la fin du monde. Une autre façon de le dire est que l'illumination de l'Église est suivie par une illumination du monde.

Car voici le temps du jugement : il commence par la famille de Dieu. Or, s'il vient d'abord sur nous, quelle sera la fin de ceux qui refusent d'obéir à l'Évangile de Dieu ?

1 Pierre 4: 17 ; lire Le jugement commence par la famille de Dieu

L'illumination de l'Église...

Ne pourrait-on pas dire en effet que l'illumination de l'Église a déjà commencé ? Les quarante années qui ont suivi l'effusion du Saint-Esprit (le « renouveau charismatique ») [4] et la publication des documents de Vatican II n'ont-elles pas conduit l'Église vers une période de profonde purification, d'élagage et d'épreuves menant à l'année 2008, « l'année où les grands événements devaient commencer » [5], quarante ans plus tard ? La Mère de Dieu ne nous a-t-elle pas conduits vers une prise de conscience prophétique du moment décisif dans lequel nous nous trouvons aujourd'hui ?

Car le Seigneur Dieu ne fait rien sans en révéler le secret à ses serviteurs les prophètes.

Amos 3: 7

Saint Jean-Paul II, en guidant l'Église vers le nouveau millénaire, n'a-t-il pas fait un profond examen de conscience de toute l'Église, en demandant pardon devant toutes les nations pour ses péchés passés ? [6]

Depuis longtemps, nous nous étions préparés à cet examen de conscience, sachant que l'Église, qui comprend en son sein des pécheurs, « est à la fois sainte et toujours appelée à se purifier. » … Cette « purification de la mémoire » a raffermi nos pas sur le chemin de l'avenir ...

— PAPE JEAN-PAUL II, Novo Millenio Inuente, n° 6

« Ces derniers mois nous avons été confrontés constamment à de nouvelles révélations susceptibles d'ôter la joie [de] l'Eglise, de l'assombrir en tant que lieu d'espoir... Il y a de l'ivraie aussi au sein de l'Eglise et parmi ceux que le Seigneur a engagés particulièrement à son service... » L'Eglise doit se livrer à un « examen de conscience » car elle doit « rester le lieu de l'espérance qui vient de Dieu. »

— Pape Benoît XVI, mai 2010 ; lire « La semence du mal n'a pas étouffé le bon grain » : L'Eglise catholique est secouée depuis fin 2009 par une série de révélations de cas d'actes de pédophilie commis par des prêtres ou des religieux qui ont éclaboussé jusqu'au pape, accusé d'avoir gardé le silence sur des affaires dont il aurait été informé en Allemagne et aux Etats-Unis. (ajout)

Avec honte et repentir, en tant que communauté ecclésiale, nous reconnaissons que nous n'avons pas su être là où nous le devions, que nous n'avons pas agi en temps voulu en reconnaissant l'ampleur et la gravité du dommage qui était infligé à tant de vies.

— Pape François, Lettre au peuple de Dieu, août 2018 ; lire Face aux abus sexuels, l'Église approfondit son examen de conscience (ajout)

Face au fléau des agressions sexuelles perpétrées par des hommes d'Eglise à l'encontre de mineurs, il faut entendre le cri des petits qui demandent justice : le peuple de Dieu attend de nous de prévoir des mesures concrètes et efficaces.

— Pape François, à l'ouverture d'un sommet inédit au Vatican sur les agressions sexuelles dans l'Église, février 2019 ; lire Pédophilie dans l'Eglise : le Pape appelle à prendre « des mesures concrètes et efficaces » (ajout)

Ne voyons-nous pas ainsi apparaître au grand jour aujourd'hui tant de graves scandales autrefois cachés, ayant pris la forme d'abus sexuels au sein du clergé ? [7] Les ordres religieux ayant abandonné la vraie foi ne sont-ils pas à présent en train de disparaitre suite à leur apostasie ? Dieu ne nous a-t-Il pas envoyé de nombreux prophètes et voyants pour nous appeler à revenir vers la véritable vie en Lui ? [8] L'Église ne reçoit-elle pas clairement aujourd'hui le même avertissement que saint Jean a reproduit dans son livre apocalyptique ?

Le jugement annoncé par le Seigneur Jésus se réfère surtout à la destruction de Jérusalem en l'an 70. Mais la menace de jugement nous concerne nous aussi, l'Eglise en Europe, l'Europe et l'Occident en général. Avec cet Evangile, le Seigneur clame également à nos oreilles les paroles qu'il adresse dans l'Apocalypse à l'Eglise d'Ephèse: "Si tu ne te repens, je vais venir à toi pour changer ton candélabre de son rang". A nous aussi, la lumière peut être enlevée et nous faisons bien si nous laissons résonner cet avertissement en notre âme avec tout son sérieux, en criant dans le même temps au Seigneur: "Aide-nous à nous convertir! Donne à chacun de nous la grâce de nous renouveler vraiment! Ne permets pas que la lumière qui est au milieu de nous s'éteigne! Renforce notre foi, notre espérance et notre amour afin que nous puissions porter de bons fruits !".

— PAPE BENOÎT XVI, Homélie d'ouverture, Synode des évêques, 2 octobre 2005, Rome.

De même, à l'issue des quarante années d'errance dans le désert, une profonde illumination s'abattit sur le peuple d'Israël, après quoi, voyant leur esprit de repentance, Dieu mit fin à leur exil et les fit entrer en terre promise.

... Vous lirez ce [rouleau de parchemin], que nous vous envoyons pour le proclamer dans la Maison du Seigneur... Oui, nous avons péché contre le Seigneur, nous lui avons désobéi, nous n'avons pas écouté la voix du Seigneur notre Dieu, qui nous disait de suivre les préceptes que le Seigneur nous avait mis sous les yeux... dans notre légèreté, nous n'avons pas écouté sa voix. Aussi, comme on le voit aujourd'hui, le malheur s'est attaché à nous, avec la malédiction... Nous n'avons pas écouté la voix du Seigneur notre Dieu, à travers toutes les paroles des prophètes qu'il nous envoyait. Chacun de nous, selon la pensée de son cœur mauvais, est allé servir d'autres dieux et faire ce qui est mal aux yeux du Seigneur notre Dieu.

Baruch 1: 14-22

De la même manière, l'illumination qui approche et qui a déjà commencé vise à préparer l'Église à entrer dans la nouvelle « terre promise » que sera l'ère de paix. Pareillement, les lettres aux sept églises furent écrites sur un rouleau de parchemin, afin de révéler publiquement leurs péchés. [9]

Des rencontres scientifiques nous ont aidés à identifier les aspects où l'esprit évangélique, au cours des deux premiers millénaires, n'a pas toujours brillé. Comment oublier l'émouvante liturgie du 12 mars 2000 où, dans la basilique Saint-Pierre, fixant mon regard sur le Crucifié, je me suis fait moi-même l'interprète de l'Église, demandant pardon pour le péché de tous ses fils ?

— PAPE JEAN-PAUL II, Novo Millenio Inuente, n° 6

Et à présent, le Pape François, de façon étonnante, apporte une nouvelle lumière prophétique sur les sept lettres de l'Apocalypse (lire Les cinq corrections).

« Après cela », saint Jean voit l'Agneau de Dieu prendre un rouleau de parchemin dans Ses mains et commencer à desceller le jugement des nations. Cela comprend, avec le sixième sceau, une illumination du monde.

... L'illumination du monde

J'ai reçu dans mon cœur une mystérieuse parole à l'automne 2007 [10] :

Les sceaux sont sur le point d'être brisés.

Mais cette parole me parlait de « six sceaux », alors qu'au chapitre 6 du Livre de l'Apocalypse il y en a sept. Voici le premier :

Alors j'ai vu : et voici un cheval blanc ; celui qui le montait tenait un arc, une couronne lui fut donnée, et il sortit vainqueur, pour vaincre à nouveau.

Ap 6: 2

[Le Cavalier] est Jésus Christ. L'évangéliste inspiré [saint Jean] n'a pas seulement vu la dévastation provoquée par le péché, la guerre, la faim et la mort ; il a aussi vu, en premier lieu, la victoire du Christ.

— PAPE PIE XII, 15 novembre 1946

Autrement dit, le premier sceau semble marquer le début de l'illumination de l'Église que Jean entrevoit au début du Livre de l'Apocalypse. [11] Ce Cavalier montant un cheval blanc [12] prépare le petit reste des croyants à franchir le seuil de l'espérance menant à la « terre promise », une ère de paix et de justice que saint Jean désigne plus tard symboliquement comme un règne de « mille ans » avec le Christ. [13] Ne pouvons-nous pas décrire la formation silencieuse et souvent cachée de cette petite armée de Dieu [14], en particulier les laïcs [15], comme l'annonce de la victoire et du triomphe ultimes du Christ sur le mal ? En effet, nous voyons plus loin dans le Livre de l'Apocalypse que ce Cavalier sur son cheval blanc est à présent suivi d'une armée. [16] Tout cela pour dire que le Triomphe du Cœur Immaculé de Marie a déjà commencé dans le cœur de ceux qui écoutent ses messages.

L'imminence de l' « illumination des consciences », qui sera universelle, est signalée par les douleurs de l'enfantement qui suivent le premier sceau : la paix nous est retirée (second sceau) [17] ; pénuries alimentaires et rationnement (troisième sceau) ; pandémie et anarchie (quatrième sceau) ; et une persécution mineure de l'Église (cinquième sceau). [18] Ensuite, au milieu d'un chaos mondial, alors que le sixième sceau est brisé, il semble que le monde entier voit s'accomplir la vision de « l'agneau de Dieu », le sacrifice pascal, l'agneau crucifié (bien que ce n'est clairement pas encore le retour glorieux et définitif du Christ) :

Alors j'ai vu : quand il ouvrit le sixième sceau, il y eut un grand tremblement de terre, le soleil devint noir comme une étoffe de crin, et la lune entière, comme du sang, et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre comme lorsqu'un figuier secoué par grand vent jette ses fruits. Le ciel se retira comme un livre qu'on referme [*] ; toutes les montagnes et les îles furent déplacées. Les rois de la terre et les grands, les chefs d'armée, les riches et les puissants, tous les esclaves et les hommes libres allèrent se cacher dans les cavernes et les rochers des montagnes. Et ils disaient aux montagnes et aux rochers : « Tombez sur nous, et cachez-nous du regard de celui qui siège sur le Trône et aussi de la colère de l'Agneau. Car il est venu, le grand jour de leur colère, et qui pourrait tenir ? »

Ap 6: 12-17 [*] lit. comme un parchemin ouvert que l'on referme en le roulant sur lui-même

Tout comme dans la vision de sainte Faustine et d'autres saints et voyants, le ciel s'obscurcit et la vision de l'Agneau qui s'ensuit annonce que « le grand jour de leur colère est venu ». [19]

Dans la dernière persécution de la sainte Église romaine siégera Pierre le Romain qui fera paître ses brebis à travers de nombreuses tribulations. Celles-ci terminées, la cité aux sept collines (Rome) sera détruite et le juge redoutable jugera son peuple.

— Prophétie des derniers papes attribuée à saint Malachie (ajout)

Une « grande secousse » se produit, spirituellement et même littéralement. [20] C'est le moment de décision pour le monde, où il lui faut choisir entre le chemin des ténèbres ou le chemin de la lumière, qui est le Christ Jésus, avant que la terre ne soit purifiée de ses iniquités. [21] En effet, le septième sceau plonge le monde dans un grand silence — le calme dans la tempête — quand le bon grain doit être séparé de l'ivraie après quoi les vents du jugement recommenceront à souffler.

Le monde à l'approche d'un nouveau millénaire, pour lequel toute l'Église se prépare, est comme un champ prêt pour la moisson.

— PAPE JEAN-PAUL II, Journée Mondiale de la Jeunesse, homélie, 15 août 1993

Car nous lisons que ceux qui choisissent de suivre l'Agneau sont marqués d'un sceau sur le front. [22] Mais ceux qui refusent ce moment de grâce, comme nous le lisons plus loin, sont marqués du nombre de la Bête, l'Antéchrist. [23]

Le monde sera ensuite prêt pour la confrontation finale entre les dernières armées de cet âge...

Mark Mallett
Revelation illumination


[1] cf. les références dans Eye of the Storm
[2] Ap 1: 16
[3] Ap 1: 17
[4] cf. la série sur le renouveau charismatique : Charismatic?
[5] cf. The Great Revolution et The Year of the Unfolding
[6] cf. cath.ch ; vatican.va
[7] cf. The Scandal
[8] lire, par exemple, La Prophétie à Rome
[9] Ap 1: 11
[10] lire The Breaking of the Seals
[11] cf. The Present and Coming Transfiguration
[12] « La couleur blanche symbolise l'appartenance à la sphère céleste et le fait d'avoir remporté la victoire avec l'aide de Dieu. La couronne qui lui est donnée et les mots "il sortit vainqueur et pour vaincre encore" feraient référence à la victoire du bien sur le mal ; et l'arc indique le lien entre ce cheval et les trois autres : ces derniers seront comme des flèches lâchées à distance pour mettre en œuvre les desseins de Dieu. Ce premier cavalier, qui s'élance "vainqueur et pour vaincre encore", fait référence à la victoire du Christ dans Sa Passion et Sa Résurrection, comme l'a déjà mentionné saint Jean : "Ne pleure pas. Voilà qu'il a remporté la victoire, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David : il ouvrira le Livre aux sept sceaux." » (Ap 5: 5) — La Bible de Navarre, “Revelation”, p.70; cf. Look to the East!
[13] cf. Ap 20: 1-6
[14] cf. Our Lady's Battle et The Battle Cry
[15] cf. The Hour of the Laity
[16] cf. Ap 19: 14
[17] cf. The Hour of the Sword
[18] Je dis « mineure » parce que la persécution « majeure » vient plus tard sous le règne de la « Bête » [cf. Ap 13: 7]
[19] cf. Faustina, and the Day of the Lord
[20] cf. Great Shaking, Great Awakening
[21] cf. Ap 19: 20-21
[22] Ap 7: 3
[23] Ap 13: 16-18

Notez cet article :
(3 notes reçues)
7/1012345678910

Cet article m'inspire...


de la joie
35


du courage
23


de la tristesse
4


de la peur
1


de la colère
0

Commenter Imprimer

Commentaires des internautes

Remarque : Les commentaires ci-dessous n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement l'opinion de l'auteur de ce blog.

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par Anne-Françoise le

Nous sommes à tout tout petit groupe mais vraiment très petit nous parlons très souvent du Grand avertissement par le biais du livre du ciel et des 24 heures de la Passion du Christ mais personnellement il est vrai que ça fait déjà peut-être deux ou trois ans ou malgré les difficultés comme une à tout le monde je ressentais quelque chose que je ne savais pas nommer et la voilà la gloire du Christ la voilà la victoire de l'Agneau ! Le Christ n'a dit pas dit à la Vassula à la quel point ll souffre de cette Tradition que Benoît VXI défendait ?
De plus en plus de petits groupes de catholiques cachés de t'ont perpétuer ce que Jesus nommé Son Sacrifice::l'Eucharistie.
Nous nous battrons contre le signe de la bête même si lescSacramrntaux seront retirés.
L'Illuminztion viendra comme un Souffle Purificateur comme l'Esprit Saint, éveiller nos consciences et nos péchés...
Comme dans la prière reconnaissons ici que nous sommes pécheurs",.
À Medjugorje, notre Mère a invité cette neuvaine urgente, afin que notre Gospa, Mère de Dieu, mène ses enfants vers la Croix, Vérité et Vie, n'ayons pas peur malgré nos fautes mais essayons de venez vers la paix et si possible à repentir profond de toutes leurs fautes les plus grands criminels actuels de cette Htoire du monde qui prendront comme conscience avec la plus grande horreur qui soit à quel point tant de morts, de femmes et d'enfants auront peti en victime innocentes.

Dieu n'est plus sur la France elle a tant déjà tacheté le respect et cette fois non respectabilité de la Tradition qu'elle a détruite peu à peu ainsi que dans d'autres pays,

longtemps longtemps, Notre Seigneur Jésus-Christ a été un Mendiant d'Amour, nous L'avons ignoré en ignorant les autres, puisqu'en chacun d'eux, c'est le Christ qui réside et sinon le respectons pas de semblable c'est le Christ que nous ne respectons pas. Et Son Corps et Son Sang pas davantage.

Les deux plus grands papes de ce monde qui sont partis tous deux après le deuxième millénaire nous ont montré la route à suivre.

Répartissons nous aussi nombreux, cachés ou non comme Medjugorje, exemple éclatant et magnifique de la présence de Notre Avocate, auprès de de la Très Sainte Vierge Marie, afin que nous puissions dans notre conscience au plus profond de notre âme tout ce qui s'y traîne encore. et qui nous empêche d'avancer et qui parfois nous rend malheureux sans que nous sachions vraiment l'origine de cette tristesse qui vient parfois du plus profond de ce que nous avons pu commettre depuis le jour de notre naissance.

Oh mon Jésus pardonnez-nous nos péchés préserve-nous du feu de l'enfer et conduisez au Ciel, toutes les âmes spécialement celles qui ont le plus besoin de votre Divine Miséricorde.
Rex Coelestis!
Christ-Roi vaincra !

Ce commentaire vous a-t-il été utile ?

Répondre

Commentaire laissé par Hélène M le

Merci ! Chers internautes, avant l'illumination des consciences, le jeûne et la prière peuvent aider à la conversion de proches. Dieu les attend et nous attend à bras ouvert, avec plein d'amour, comme il a accueilli le fils prodigue : https://helenemusiques.wordpress.com/2022/01/04/le-fils-prodigue-st-thomas-et-ste-veronique/
Avec amour, bonne année, bonne sainteté !
Hélène

Ce commentaire vous a-t-il été utile ?

Répondre

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Veuillez noter que pour éviter tout abus, votre adresse IP sera enregistrée lors de la validation de ce formulaire. Nous la conserverons pendant maximum 12 mois.

 Champs obligatoires

Votre adresse e-mail ne sera pas visible sur le site et ne servira pas à vous envoyer de publicité. Elle sert uniquement à vous prévenir en cas de réponse. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
@

Souhaitez-vous être tenu informé des réponses apportées à votre commentaire ?

Veuillez résoudre le calcul suivant : 2 + 2 = ?
Vous pouvez vous aider de la calculatrice ci-contre.

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'article L'illumination des consciences et l'Apocalypse.

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul suivant : 2 + 2 = ?
Vous pouvez vous aider de la calculatrice ci-contre.

Articles similaires

Après l’apocalypse vient un autre monde

Dr Louis Fouché - le

1.588 lectures 4 commentaires

« Cette crise est une révélation, un dévoilement, une apocalypse. Et après l'apocalypse vient un autre monde. Nous ne reviendrons jamais au monde d'avant, n'en déplaise à ceux qui s'y accrochent encore. » — Louis Fouché

Lire la suite

Fatima et l'Apocalypse

Mark Mallett - le

2.026 lectures 4 commentaires

Bien-aimés, ne soyez pas surpris d'être plongés dans la fournaise de l'épreuve, comme s'il vous arrivait quelque chose d'étrange. Dans la mesure où vous communiez aux souffrances du Christ, réjouissez-vous, afin d'être dans la joie et l'allégresse quand sa gloire se révélera. (1 Pierre 4: 12-13)

Lire la suite

L'Apocalypse : avertissement, espérance et consolation - le nouveau livre de Michael O'Brien

le

1.472 lectures 0 commentaire

« La crise à laquelle nous sommes confrontés aujourd'hui dans l'Église, la famille et la société en général a atteint un niveau sans précédent. Tout au long de l'histoire, Dieu a suscité des prophètes pour avertir le monde de la gravité des offenses commises à l'encontre du Dieu tout-puissant. Michael O'Brien a été pendant une grande partie de sa vie l'une de ces voix criant dans le désert. Son appel à nous réveiller devant cette Apocalypse à laquelle nous sommes aujourd'hui confrontés est un avertissement essentiel pour tous ceux qui ont des oreilles pour entendre. »

—John-Henry Westen, fondateur et éditeur de LifeSiteNews.com

Lire la suite