François et la Grande Réinitialisation


Commentaires (10)

Catégorie : Réflexions sur les signes des temps

Auteur : Mark Mallett

Nombre de consultations : 2.012

... lorsque les conditions seront réunies, un royaume s'établira sur toute la surface de la terre
pour anéantir tous les chrétiens,
puis établir une fraternité universelle
sans mariage, ni famille, ni propriété, ni loi, ni Dieu.

— Francois-Marie Arouet de Voltaire, philosophe et franc-maçon,
She Shall Crush Thy Head, Stephen Mahowald

Crédit photo: Mazur / catholicnews.org.uk

Le 8 mai 2020 fut publié un « appel pour l'Église et pour le monde aux fidèles catholiques et aux hommes de bonne volonté ». [1] Au nombre de ses signataires figurent les cardinaux Joseph Zen et Gerhard Müeller (préfet émérite de la Congrégation pour la doctrine de la foi), Mgr Joseph Strickland et Steven Mosher, président de l'Institut de recherche démographique, pour n'en citer que quelques-uns. Parmi les passages les plus mordants de cet appel, nous lisons cette mise en garde selon laquelle, « sous le prétexte d'un virus... une tyrannie technologique haineuse » est en train d'être établie « dans laquelle des personnes anonymes et sans visage peuvent décider du sort du monde. »

Nous avons des raisons de croire – sur la base des données officielles relatives à l'incidence de l'épidémie, et sur celle du nombre de décès – qu'il existe des pouvoirs fort intéressés à créer la panique parmi la population dans le seul but d'imposer de façon permanente des formes de limitation inacceptables de la liberté, de contrôle des personnes, de suivi de leurs mouvements. Ces formes de limitations liberticides sont un prélude inquiétant à la création d'un Gouvernement Mondial hors de tout contrôle.

Appel, 8 mai 2020

Alors que je me tiens depuis quinze ans sur les remparts, en réponse à l'exhortation de Jean-Paul II aux jeunes à « devenir des "veilleurs du matin" en cette aurore du nouveau millénaire », je ne peux que me joindre sans réserve à cet Appel. [2] Trois de mes articles, parmi les plus importants, y font particulièrement écho : The Pandemic of Control ; Our 1942 ; et The Great Reset. Tandis que s'intensifient les demandes visant à rendre obligatoire le futur vaccin [3] ; tandis que des entreprises telles que le géant de la billetterie Ticketmaster annoncent qu'elles exigeront bientôt, sous la forme d'un laissez-passer de santé numérique, une « preuve de vaccination contre le COVID-19 ou de test négatif récent avant d'autoriser l'accès à un événement » [4] ; tandis que certains gouvernements commencent à brandir la menace de « sanctions financières et pénales » pour ceux qui propagent « de fausses informations alarmistes sur les vaccins » ... [5] je trouve étonnant de lire dans le livre de l'Apocalypse les mots suivants, que saint Jean a écrits il y a 2000 ans au sujet de « Babylone », et qui ne pouvaient être compris qu'à notre époque :

... tes marchands étaient les magnats de la terre, et ta sorcellerie égarait toutes les nations !

Ap 18: 23

Le mot grec utilisé ici pour « sorcellerie » est φαρμακείᾳ (pharmakeía) — « l'usage de drogue, de poisons, de médicaments ou de sortilèges ». [6] Comme je l'ai écrit dans The Pandemic of Control, ce sont précisément ces « personnes anonymes et sans visage » — les « magnats » contrôlant les produits pharmaceutiques, l'agriculture et la production alimentaire — qui ont aujourd'hui en leur pouvoir tous les gouvernements du monde. (Lire Le Mystère de Babylone la Grande)

Je ne peux qu'être stupéfait en relisant ces mots écrits dans un article d'il y a quatorze ans, The Great Meshing :

« Tout est quasi fin prêt. »

Telles sont les paroles ayant résonné dans mon cœur ce week-end alors que je méditais sur le terrible abandon de l'Évangile en Amérique du Nord au cours des dernières semaines. Ces mots s'accompagnèrent de l'image de plusieurs machines constituées d'engrenages. Ces machines — politiques, économiques et sociales — qui opèrent dans le monde entier, fonctionnent de façon indépendante depuis plusieurs décennies, voire plusieurs siècles.

Mais j'ai pu voir intérieurement la façon dont elles convergeaient : ces machines sont toutes en place, prêtes à s'emboîter les unes aux autres, de façon discrète, silencieuse, à peine perceptible — trompeuse — jusqu'à former un système global appelé « totalitarisme ».

Le grand maillage, 10 décembre 2006

Ce qui est quasi « fin prêt », c'est l'appareil permettant de réaliser ce que les dirigeants mondiaux appellent harmonieusement la Grande Réinitialisation. (Ndtr: lire La Grande Réinitialisation, c'est le communisme, en lien avec l'élection en cours aux États-Unis) Hélas, l'un des « engrenages » de cette Réinitialisation sera une anti-église.

Le criblage final

Nous savons depuis longtemps, comme nous ont averti plusieurs membres du clergé, et comme cela nous a été annoncé dans certaines révélations privées, que la franc-maçonnerie et des agents communistes se sont infiltrés non seulement dans l'Église catholique, mais également dans toutes les religions. Dans un entretien le 29 septembre 1978 avec le Père Francis Benac, s.j., la voyante des apparitions présumées de Garabandal, Mari Loli, a averti que le communisme allait un jour revenir. Elle fit également savoir ce qui se passerait lorsqu'il serait de retour :

Notre Dame a parlé à plusieurs reprises du communisme. Je ne me souviens pas combien de fois, mais elle a dit qu'un moment viendrait où il semblera que le communisme se sera emparé ou aura englouti le monde entier. Je pense que c'est à ce moment-là qu'elle nous a dit que les prêtres auraient du mal à célébrer la messe, à parler de Dieu et des choses divines... Quand l'Église souffrira de confusion, les fidèles souffriront eux aussi. Certains prêtres, qui sont communistes, créeront une telle confusion que les fidèles ne parviendront plus à discerner le bien du mal.

— Extrait de The Call of Garabandal, avril-juin 1984

Ce sont des mots étonnants qui, il y a seulement un an, auraient pu sembler inappropriés. Mais quand nous voyons la façon dont nos gouvernements s'accordent pour confiner l'ensemble de leurs populations saines, et pour interdire la célébration des messes publiques ; quand nous voyons la liberté d'expression disparaitre et la censure s'intensifier ; quand nous voyons des responsables de la santé décider d'une seule voix, et dans des termes clairement marxistes, que le « changement climatique » et le « COVID-19 » représentent une opportunité pour une « Grande Réinitialisation » de la planète [7] ... qui pourrait prétendre que ces avertissements de Notre Dame [de Garabandal] ne sont pas en train de se réaliser aujourd'hui en temps réel ? « Quand l'Église souffrira de confusion... » a-t-elle précisé.

Dans son livre Athanase et l'Église de notre temps, Mgr Rudolph Graber cite un franc-maçon ayant reconnu que « le but [de la franc-maçonnerie] n'est plus de détruire l'Église, mais de s'en servir en l'infiltrant. » [8]

Étant donné que la Franc-maçonnerie ne peut pas anéantir complètement l'Église du Christ (Mt 16: 18), elle projette non seulement d'éradiquer l'influence du Catholicisme dans la société, mais aussi d'utiliser la structure de l'Église comme instrument de “renouveau” et de “progrès” dans le but de faire avancer plusieurs de ses propres principes et objectifs inspirés des Lumières.

virgosacrata.com (ajout)

En 1954, Bella Dodd, un leader du Parti communiste aux États-Unis, a témoigné devant un sous-comité de la Chambre des représentants qu'elle avait personnellement fait ordonner prêtres plus de 1000 jeunes communistes radicaux par le biais de séminaires américains — et qu'un certain nombre d'entre eux avaient atteint des postes élevés au sein de l'Église.

« Cette politique d'infiltration des séminaires fut une réussite, bien au-delà de nos espérances communistes. »

The Communist Infiltration of the Roman Catholic Clergy, Gregorian Press, monastère de la Très Sainte Famille (brochure)

Son témoignage fut corroboré par un autre membre de son parti, John Manning, l'année précédente. [9]

« Autrefois la tactique d'infiltration des organisations religieuses fut établie par le Kremlin. Les Communistes ont découvert que la destruction de la religion pourrait avancer beaucoup plus vite par l'infiltration de l'Église avec des Communistes opérant à l'intérieur de l'Église elle-même. »

Wikipedia (ajout)

Je dis cela parce qu'il y a certainement des agents communistes dans l'Église qui collaborent étroitement avec l'esprit du monde plutôt qu'avec l'Esprit de Dieu.

Si nous sommes attentifs, si nous demandons l'Esprit de sagesse, si nous veillons et prions, il devient très vite évident que cette « confusion » sert également un dessein divin : un tamisage dont le but est de séparer l'ivraie du bon grain (ndtr, car le temps de la moisson est arrivé). [10] À cet égard, j'ai fait remarquer de quelle façon le Pape François et le Président Donald Trump agissent tous deux comme des agitateurs au service de ce tamisage en cours — qu'ils en soient conscients ou non. Voici, encore une fois, une autre prophétie remarquable dont nous voyons incontestablement l'accomplissement à notre époque. Elle a été donnée par la voyante américaine Jennifer, sous le pontificat de Benoît XVI :

C'est l'heure de la grande transition. Avec l'arrivée du nouveau dirigeant de Mon Église, de grands changements se produiront, des changements qui auront pour effet de séparer ceux qui ont choisi le chemin des ténèbres ; d'écarter ceux qui choisissent de modifier les authentiques enseignements de Mon Église.

— Jésus à Jennifer, 22 avril 2005, wordsfromjesus.com

En effet, considérez la façon dont l'exhortation apostolique du Pape François, Amoris Laetitia, a produit précisément cela.

… ce que je ne trouve pas correct, c'est que plusieurs évêques interprètent Amoris Laetitia selon leur propre façon de comprendre l'enseignement du pape. Ça n'est pas dans la ligne de la doctrine catholique. … Il s'agit de sophismes: la Parole de Dieu est très claire et l'Eglise n'accepte pas de séculariser le mariage.

— Cardinal Gerhard Müller, Catholic Herald, 1er février 2017 ; Catholic World Report, 1er février 2017 ; diakonos.be

Bien des hommes pensent être sur le bon chemin, et pourtant, ils se trouvent sur une voie qui, finalement, mène à la mort.

Pr 14: 12 (BDS)

Mais que dire du Pape lui-même ? De nombreux catholiques sont profondément inquiets et se demandent pourquoi le Pape ne corrige pas ces évêques. Ou pourquoi des prêtres tels que le Père James Martin s.j. contredisent ouvertement l'enseignement de l'Église et sont pourtant nommés à des postes importants au Vatican ; pourquoi le bureau de communication du Vatican défend ou ignore les scandales récents, tels que cette cérémonie à laquelle a présidé le Pape François et où des [laïcs et religieux] se sont prosternés devant des monticules de terre et des statues de la « Pachamama » ; ou la réponse ambigüe que le Vatican a apportée aux récents propos du Saint Père sur les « unions civiles » ; ou encore l'absence d'explication concernant cet accord signé entre le Vatican et la Chine, qui autorise les autorités communistes chinoises à nommer des évêques ? [11]

De plus, beaucoup ne comprennent pas pourquoi François soutient l'Accord de Paris de l'ONU, qui comprend des dispositions pour les « droits reproductifs » (un langage codé pour avortement, contrôle des naissances, etc.) et « l'idéologie du genre », ainsi que la théorie pseudo-scientifique du « réchauffement climatique », qui s'avère complètement frauduleuse et est imprégnée d'idéologie communiste. [...] (Lire Le nouveau paganisme - partie 3)

Le vaticaniste anglais Edward Pentin, résume sans doute le mieux ce que beaucoup déplorent aujourd'hui :

... le lien avec la « Pachamama » et le PNUE (Programme des Nations unies pour l'environnement) nous montre que son apparition au Synode [sur l'Amazonie] n'est pas le fruit du hasard et constitue, en soi, une indication supplémentaire quant à "l'inculturation" toujours croissante de l'ONU et à la présence du mouvement environnementaliste mondial au cœur même du Vatican.

edwardpentin.co.uk , 8 novembre 2019

Ce « mouvement environnementaliste » conduit par l'ONU n'est rien de moins qu'un processus continu devant mener au communisme mondial et à un « nouveau paganisme ». Les paroles de saint Paul me viennent à l'esprit :

Quelle communion la lumière peut-elle avoir avec les ténèbres ? ... N'ayez donc rien de commun avec ces gens-là. Autrefois, vous étiez ténèbres ; maintenant, dans le Seigneur, vous êtes lumière... Ne prenez aucune part aux activités des ténèbres, elles ne produisent rien de bon ; démasquez-les plutôt.

2 Co 6: 14 ; Ep 5: 7-11

Ajout de Pierre et les loups : ne s'agit-il pas aussi de l'accomplissement de ce triple mouvement que furent la Renaissance, la Réforme et la Révolution que Mgr Delassus expose dans son livre, La Conjuration antichrétienne ou le Temple Maçonnique voulant s'élever sur les ruines de l'Église Catholique :

En fait de religion, on [devait organiser] le culte de la nature. Les humanistes de la Renaissance l'avaient appelé de leurs vœux. Les protestants n'avaient osé pousser la Réforme jusque-là. Nos révolutionnaires le tentèrent... Une religion nouvelle [devait être] fondée, ayant ses dogmes, ses prêtres, son dimanche, ses saints. Dieu [devait être] remplacé par l'Être suprême et la déesse Raison, le culte catholique par le culte de la Nature. Le grand but poursuivi par la Révolution... c'est de ramener l'homme à la pureté, à la simplicité de la nature... « Toutes les sectes doivent se confondre d'elles-mêmes dans la religion universelle de la Nature. » (Discours de Robespierre, 7 mai 1794)

(...) En la fête du 10 août 1793, une statue de la Nature fut élevée sur la place de la Bastille, et le président de la Convention, Hérault de Séchelles, lui adressa cet hommage au nom de la France officielle :

« Souveraine des sauvages et des nations éclairées, ô Nature! ce peuple immense, assemblé aux premiers rayons du jour devant ton image, est digne de toi. il est libre ; c'est dans ton sein, c'est dans tes sources sacrées, qu'il a recouvré ses droits, qu'il s'est régénéré. Après avoir traversé tant de siècles d'erreurs et de servitude, il fallait rentrer dans la simplicité de tes voies pour retrouver la liberté et l'égalité. Nature, reçois l'expression de l'attachement éternel des Français pour tes lois ! »

Le procès-verbal ajoute :

« A la suite de cette espèce d'hymne, seule prière, depuis les premiers siècles du genre humain, adressée à la Nature par les représentants d'une nation et par ses législateurs, le président a rempli une coupe, de forme antique, de l'eau qui coulait du sein de la Nature : il en a fait des libations autour de la Nature, il a bu dans la coupe et l'a présentée aux envoyés du peuple français. »

On le voit, le culte est complet : prière, sacrifice, communion.

— Mgr Henri Delassus, La Conjuration antichrétienne, Hades Editions, p. 31-32 (ajout)

La Grande Réinitialisation

Si un pape prononçait aujourd'hui une série de discours exhortant les divers pays à exalter leur sentiment national, à unir leurs communautés par des chants patriotiques, à lancer des projets architecturaux et à encourager la jeunesse à l'engagement civique... personne ne rechignerait. Qu'il fasse le même discours, cependant, en 1942 au moment précis où Hitler est en train de répandre son Troisième Reich... et les gens se demanderaient ce que diable fait le Pape !

Beaucoup sont dès lors effrayés en voyant qu'au moment précis où les dirigeants mondiaux commencent mystérieusement à réclamer cette « Grande Réinitialisation » ...

Cette pandémie a fourni l'occasion pour une réinitialisation. C'est notre chance d'accélérer nos efforts pré-pandémiques pour repenser des systèmes économiques qui répondent réellement aux défis mondiaux tels que l'extrême pauvreté, les inégalités et le changement climatique... tout en maintenant notre élan pour atteindre le Programme de développement durable à l'horizon 2030...

— Conférence en ligne des Nations Unies ; Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, 29 septembre 2020 ; Global News, youtube.com

... le Pape François lui-même semble, à sa manière, partager un même désir.

... quand je rédigeais [Fratelli tutti], a soudainement éclaté la pandémie de la Covid-19 qui a mis à nu nos fausses sécurités... Si quelqu'un croit que la seule leçon qu'il s'agirait de tirer est la nécessité d'améliorer ce que nous faisions jusqu'ici, ou d'affiner les systèmes et lois existants, celui-là est dans le déni... Nous devons [...] reconstruire ce monde qui nous fait mal... Je forme le vœu qu'en cette époque que nous traversons, en reconnaissant la dignité de chaque personne humaine, nous puissions tous ensemble faire renaître un désir universel de fraternité...

— Pape François, lettre encyclique Fratelli tutti, n° 7, 67, 8 ; vatican.va (partiellement traduit depuis l'anglais)

Chers amis, le temps est compté ! ... Face à une urgence climatique, il faut prendre des mesures appropriées, afin d'éviter de commettre une grave injustice envers les pauvres et les générations futures.

— PAPE FRANÇOIS, 14 juin 2019 ; Brietbart.com ; lire aussi : Le Pape François appelle à une « transition énergétique radicale »

Le désir du Pape inclut un pacte mondial pour l'éducation afin d' « assurer à tous l'accès à une éducation de qualité, à la hauteur de la dignité de la personne humaine et de sa vocation à la fraternité. » [12] La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) basée à Paris, Audrey Azoulay, s'est jointe à lui lors de cette rencontre virtuelle pour relancer ce pacte éducatif. Celle-ci est connue pour sa promotion de « l'égalité des genres » et ses efforts pour faire supprimer les cotes d'écoute des films sexuellement explicites afin que le jeune public (en France) puisse y avoir accès — le moins que l'on puisse dire c'est qu'il s'agit d'un agenda « culturel » inquiétant. [13]

L'homme à la tête de cette réinitialisation globale est le Professeur Klaus Schwab (ndtr, le nouveau Karl Marx), fondateur du Forum Économique Mondial, filiale des Nations Unies :

Beaucoup d'entre nous se demandent quand les choses reviendront à la normale. La réponse courte est : jamais. Rien ne reviendra jamais au sens de normalité “biaisé” qui prévalait avant la crise car la pandémie de coronavirus marque un point d'inflexion fondamental dans notre trajectoire mondiale.

— Professeur Klaus Schwab ; co-auteur de Covid-19: The Great Reset ; profession-gendarme.com, 12 juillet 2020

Du prince Charles, à l'alarmiste climatique Al Gore, en passant par le premier ministre Boris Johnson et le démocrate Joe Biden [14], tous ont joint leur voix à celle du Forum Économique Mondial de Davos (FEM) en évoquant le « Covid-19 » et le « réchauffement climatique » comme une « opportunité » pour « reconstruire » complètement l'ordre mondial selon l'agenda des Nations Unies.


Voici ce que préconise le Pape pour la réinitialisation de l'économie
mondiale en réponse au COVID-19

Sur son site Internet, le FEM cite en partie la nouvelle Encyclique Fratelli tutti du Pape François dans un article dont le titre apparaît ci-dessus, comme preuve de son soutien à leur agenda. Voici un extrait de l'encyclique :

Le marché à lui seul ne résout pas tout, même si, une fois encore, l'on veut nous faire croire à ce dogme de foi néolibéral.

— PAPE FRANÇOIS, Fratelli tutti, n° 168

Le FEM tente d'expliquer,

L '« histoire » à laquelle il fait référence est le néolibéralisme, une philosophie favorisant l'austérité, la privatisation, la déréglementation, les marchés débridés et une législation du travail relativement inadaptée.

— Forum Économique Mondial, 9 octobre 2020 ; weforum.org

Le reste de l'encyclique de François expose ce qu'il appelle un « rêve » de « fraternité universelle ». [15] À un certain point de l'encyclique, un sous-titre reprend l'expression : « Liberté, égalité et fraternité ». Cela en a surpris beaucoup car c'est la phrase maçonnique utilisée pendant la Révolution française, un violent soulèvement visant à renverser l'Église à cette époque.

Enfin, le sous-titre de l'une des sections de Fratelli tutti a suscité des froncements de sourcils : « Repenser le rôle social de la propriété privée » (« Riproporre la funzione sociale della proprietà ») — ceci alors que le Forum Économique Mondial promeut l'idée que, d'ici 2030, personne ne devrait plus posséder de propriété privée. Il sagit là, bien entendu, d'un dogme marxiste majeur et d'un principe fondateur (dissimulé) des promoteurs de l'Agenda 2030 des Nations Unies [16]. Encore une fois, ce qui inquiète surtout, c'est le timing de la publication de cette encyclique.

Au cours des dernières années, le Forum Économique Mondial a offert l'occasion à divers intervenants de s'engager à explorer des façons innovatrices et efficientes d'édifier un monde meilleur. Il a également offert un contexte dans lequel la volonté politique et la coopération réciproque peuvent être guidées et renforcées pour surmonter l'isolationnisme, l'individualisme et le colonialisme idéologique qui caractérisent malheureusement trop de débats actuels.

— Message du Pape François au Forum Économique Mondial de Davos, 15 janvier 2020 ; vatican.va (ajout)

François et la Grande Réinitialisation

Tant de fidèles catholiques se demandent simplement, « Que fait le Pape ? » L'un des problèmes quand l'on essaie de répondre à cette question est que les gens veulent une réponse définitive et immédiate ; les sites d'information veulent une déclaration accrocheuse ; les blogueurs veulent du sensationnel. Peu, cependant, sont disposés à explorer réellement les propositions théologiques et leur contexte, ou leur absence de contexte, à la lumière de la Sainte Tradition.

… les vrais amis ne sont pas ceux qui adulent le Pape mais ceux qui l'aident avec la vérité et une compétence théologique et humaine.

— Cardinal Müller, Corriere della Sera, Nov. 26, 2017 ; la-croix.com

Prenez par exemple les propos de François au sujet de la propriété privée.

Le droit à la propriété privée ne peut être considéré que comme un droit naturel secondaire et dérivé du principe de la destination universelle des biens créés.

Fratelli tutti, n° 120

Beaucoup ont immédiatement crié au scandale en affirmant qu'il s'agissait d'une idéologie marxiste. Au contraire, le Compendium de la Doctrine sociale de l'Église, rédigé à la demande de saint Jean-Paul II, exprime à peu près la même idée. [17]

La tradition chrétienne n'a jamais reconnu le droit à la propriété privée comme absolu ni intouchable : « Au contraire, elle l'a toujours entendu dans le contexte plus vaste du droit commun de tous à utiliser les biens de la création entière : le droit à la propriété privée est subordonné à celui de l'usage commun, à la destination universelle des biens ».

Compendium de la Doctrine sociale de l'Église, n° 177 ; Vatican.va

Ou prenez les mots « Liberté, égalité et fraternité ». Lors de sa visite en France, saint Jean-Paul II a déclaré :

On sait la place que l'idée de liberté, d'égalité et de fraternité tient dans votre culture, dans votre histoire. Au fond, ce sont-là des idées chrétiennes. Je le dis tout en ayant bien conscience que ceux qui ont formulé ainsi, les premiers, cet idéal, ne se référaient pas à l'alliance de l'homme avec la sagesse éternelle.

— Homélie, Le Bourget, 1er juin 1980 ; vatican.va

« Fraternité universelle » et « amitié sociale » sont des thèmes abordés dans le Compendium, dans le contexte de la puissance de l'Évangile, capable de transformer la société.

Concernant la critique de François à l'encontre du « marché » et du « néolibéralisme », certains ont prétendu qu'il ne s'agissait que d'une façon détournée de promouvoir l'économie marxiste. Cependant, la doctrine sociale de l'Église a toujours annoncé clairement que le « profit » ne peut se faire aux dépens des peuples. Lorsque c'est le cas, le « capitalisme » est un mal.

... si par « capitalisme » on entend un système où la liberté dans le domaine économique n'est pas encadrée par un contexte juridique ferme qui la met au service de la liberté humaine intégrale et la considère comme une dimension particulière de cette dernière, dont l'axe est d'ordre éthique et religieux, alors la réponse est nettement négative.

— Saint Jean-Paul II, Centesiumus Annus, n° 42 ; Compendium de la Doctrine sociale de l'Église, n° 335

Étant donné que la Ggrande Réinitialisation est menée par des milliardaires tels que les Rockefeller, les Rothschild, les Gates, etc., étant donné qu'une grande partie de la technologie agricole et de la production médicale et alimentaire est contrôlée par une poignée de sociétés multinationales, étant donné que la classe moyenne est en train de disparaître et que la bourse et les bulles immobilières sont vouées à s'effondrer, et étant donné que des milliards d'êtres humains continuent de vivre sous le seuil de pauvreté... la critique du système de marché libre est justifiée.

L'idéologie marxiste est erronée... [mais] la théorie du ruissellement ('trickle-down' en anglais) ... exprime une confiance grossière et naïve dans la bonté de ceux qui détiennent le pouvoir économique... [ces théories présument que] toute croissance économique, favorisée par le libre marché, réussit à produire, par elle-même, une meilleure équité et inclusion sociale dans le monde. Soit la promesse que quand le verre serait rempli, il déborderait, et les pauvres alors en profiteraient. Mais quand il est plein, le verre, comme par magie, s'agrandit et jamais rien n'en sort pour les pauvres. Ce fut là ma seule référence à une théorie spécifique. Je le répète, je ne me suis pas exprimé en technicien mais selon la doctrine sociale de l'Église. Cela ne signifie pas être marxiste.

— PAPE FRANÇOIS, 14 décembre 2013, entretien avec La Stampa ; lefigaro.fr

De plus, loin d'apporter son soutien à une économie mondiale centralisée, François a réaffirmé la doctrine sociale catholique de la subsidiarité :

Ainsi, le principe de subsidiarité devient une réalité concrète garantissant la participation et l'action des communautés et des organisations de rang inférieur qui complètent l'action de l'État... Le principe de subsidiarité... [est] inséparable du principe de solidarité.

Fratelli Tutti, n° 175, 187

Le Pape François porte également un grand intérêt au « dialogue interreligieux » qui, selon certains, ne fait que favoriser l'émergence d'une fausse église et d'une religion mondiale. Cependant, faisant écho à ses prédécesseurs, François dans sa première Exhortation apostolique affirme :

L'Évangélisation et le dialogue interreligieux, loin de s'opposer, se soutiennent et s'alimentent réciproquement.

Evangelii Gaudium, n° 251, vatican.va

Depuis la rencontre au puits entre Jésus et la samaritaine, ou le discours de Paul à l'Aréopage lorsqu'il citait les poètes grecs, ou la discussion entre saint François d'Assise et le sultan d'Égypte, l'Église a toujours cherché, dans le cadre de sa mission ad gentes, à rejoindre par le « dialogue » les croyants d'autres religions, sachant qu'il s'agit de « la mission essentielle de l'Église ». [18] Citant le Concile Vatican II, François ajoute :

L'Église valorise l'action de Dieu dans les autres religions et « ne rejette rien de ce qui est vrai et saint dans ces religions. Elle considère avec un respect sincère ces manières d'agir et de vivre, ces règles et ces doctrines qui […] reflètent souvent un rayon de la vérité qui illumine tous les hommes » ... D'autres s'abreuvent à d'autres sources. Pour nous, cette source de dignité humaine et de fraternité se trouve dans l'Évangile de Jésus-Christ.

Fratelli Tutti, n° 277

Enfin, il convient de noter que, si j'ai moi-même mis en garde mes lecteurs quant aux dangereux agendas qui sont actuellement à l'ordre du jour des Nations Unies, nous aurions tort de suggérer que toute forme de coopération avec l'ONU doive être condamnée. Au contraire, pour reprendre les mots de la journaliste catholique Beth Griffins :

Les piliers des Nations Unies chevauchent les principes de l'enseignement social catholique et, depuis la création de l'ONU en 1945, l'Église a toujours encouragé cette organisation internationale tout en n'hésitant pas à la blâmer toutes les fois où celle-ci s'éloignait de ses nobles objectifs.

— 24 octobre 2020 ; cruxnow.com

Griffins fait remarquer que les pontifes depuis Léon XIII jusqu'à Pie XII en passant par Jean XXIII et ceux qui les ont précédés, ont su influencer positivement la vision morale des Nations Unies. (Ndtr, c'est aussi ce que cherche à faire le Pape François dans son message adressé au Forum Économique Mondial de Davos, le 15 janvier 2020) Après tout, Jésus a prié pour que « tous soient un », [19] ce qui requiert notre « oui » dans tous les aspects de l'existence sociale.

La considération primordiale, que nous ne devons jamais oublier, est que nous sommes tous membres de l'unique famille humaine. L'obligation morale à prendre soin les uns des autres découle de ce fait, de même que le principe correspondant qui consiste à placer la personne humaine, plutôt que la recherche du pouvoir ou du profit, au centre même des politiques. De plus, ce devoir revient aussi bien au monde des affaires qu'aux gouvernements, et il est indispensable dans la recherche de solutions équitables aux défis qui se présentent à nous. Par conséquent, il est nécessaire de dépasser les approches technologiques ou économiques à court-terme et de tenir pleinement compte de la dimension éthique dans la recherche de solutions aux problèmes actuels ou dans la proposition d'initiatives pour l'avenir.

Message du Saint-Père au Forum Économique Mondial de Davos, le 15 janvier 2020 (ajout)

Je ne propose pas non plus un universalisme autoritaire et abstrait... Il existe un modèle de globalisation qui « soigneusement vise une uniformité unidimensionnelle et tente d'éliminer toutes les différences et toutes les traditions dans une recherche superficielle d'unité. [...] Si une globalisation prétend [tout] aplanir […], comme s'il s'agissait d'une sphère, cette globalisation détruit la richesse ainsi que la particularité de chaque personne et de chaque peuple ». Ce faux rêve universaliste finit par priver le monde de sa variété colorée, de sa beauté et en définitive de son humanité. En effet, « l'avenir n'est pas monochromatique, mais […] est possible si nous avons le courage de le regarder dans la variété et dans la diversité de ce que chacun peut apporter. Comme notre famille humaine a besoin d'apprendre à vivre ensemble dans l'harmonie et dans la paix sans que nous ayons besoin d'être tous pareils ! ».

Fratelli Tutti, n° 100 (ajout)

Cependant, l'Église a toujours soutenu qu'une « civilisation de l'amour » ne viendra pas de la force politique mais de la puissance transcendante de l'Évangile, réaffirmant que sans Jésus-Christ, il n'y aura jamais de véritable paix.

Le nom du Dieu unique doit devenir de plus en plus ce qu'il est: un nom de paix et un appel à la paix. Le dialogue, cependant, ne peut pas être basé sur l'indifférentisme religieux, et nous chrétiens avons le devoir, tout en dialoguant, de témoigner clairement de l'espérance qui est en nous (cf. 1 P 3, 15) ... c'est une grâce qui nous remplit de joie, un message que nous avons le devoir de proclamer.

— PAPE SAINT JEAN-PAUL II, Novo Millennio Ineunte, n° 55-56

C'est lui, le Christ, qui est notre paix...

Ep 2: 14

En effet, l'Église avertit que...

Cette imposture antichristique se dessine déjà dans le monde chaque fois que l'on prétend accomplir dans l'histoire l'espérance messianique qui ne peut s'achever qu'au-delà d'elle à travers le jugement eschatologique : même sous sa forme mitigée, l'Église a rejeté cette falsification du Royaume à venir sous le nom de millénarisme, surtout sous la forme politique d'un messianisme sécularisé, "intrinsèquement perverse".

Catéchisme de l'Église catholique, n° 675-676

La Grande Réinitialisation, selon toute vraisemblance, possède toutes les caractéristiques de cette imposture.

Au sujet de Viganò

Ceci explique pourquoi l'archevêque Carlo Maria Viganò, qui était autrefois nonce apostolique aux États-Unis, est soudain devenu un sujet d'actualité majeur. Il est connu comme le lanceur d'alerte ayant accusé le Pape de dissimuler le scandale sexuel impliquant l'archevêque américain Theodore McCarrick. Mais Mgr Viganò est allé beaucoup plus loin. Il a récemment déclaré : « Bergoglio a été sélectionné au niveau mondial comme le garant spirituel du globalisme » [20] Cette déclaration fait écho à une lettre de Viganò adressée deux semaines plus tôt au président des États-Unis et ayant fait les gros titres de la presse à travers le monde. Dans celle-ci, l'archevêque déclare :

Il est clair maintenant que celui qui occupe le trône de Pierre a trahi son rôle dès le début afin de défendre et de promouvoir l'idéologie mondialiste, en soutenant l'agenda de l'Église profonde, qui l'a choisi dans ses rangs.

— 3 novembre 2020 ; delorca.over-blog.com

Par ces mots, l'archevêque Viganó ne fait rien de moins que d'avertir le dirigeant politique le plus puissant du monde que celui qui se tient à la tête de l'Église catholique représente une menace existentielle pour son pays et doit être combattu. Compte tenu des ambiguïtés et de la confusion qui ont souvent caractérisé, de façon tortueuse, ce pontificat, les paroles de Viganò ont immédiatement trouvé une oreille attentive chez ces catholiques déjà alarmés par les forces diaboliques qui, telles un ouragan, sont en train de prendre d'assaut les libertés humaines. Mais Mgr Viganò a dépassé la limite entre le fait d'exprimer de graves inquiétudes quant à la direction prise par le Pape et celui de juger de ses intentions. Sa déclaration est déjà en train de fomenter le schisme — si ce n'est repousser complètement ceux qui envisageaient d'entrer dans l'Église catholique mais qui courent désormais dans la direction opposée (certains disent que le pontificat de François produit le même résultat). Des appels à voir Viganò succéder à François font désormais de lui l' « antagoniste officiel » du Pape.

Veillez à préserver votre foi, car à l'avenir, l'Église des États-Unis sera séparée de Rome.

Saint Léopold Mandic, l'Antéchrist et la fin des temps, P. Joseph Iannuzzi, St. Andrew's Productions, p. 31

Il est certain que je suis tout aussi préoccupé que n'importe qui par la foi apparemment inconditionnelle que le Pape semble avoir dans ces institutions humaines « païennes » — cela me préoccupe pour lui, pas pour moi ; cela m'inquiète pour tous ceux à qui l'Église donne des signaux ambigus et non pas l'enseignement catholique limpide qui seul « nous rend libres ». À certains égards, Fratelli tutti est un document qui aurait plus de sens dans la prochaine Ère, lorsque Notre Dame aura triomphé et que les méchants auront été balayés de la surface de la terre. Mais même alors, la volonté humaine aura encore besoin d'être clairement guidée par la riche lumière de la Sainte Tradition.

... en tant que seul et unique magistère indivisible de l'Église, le pape et les évêques unis à lui portent la très grave responsabilité de faire en sorte qu'aucun signe ni enseignement ambigu ne proviennent d'eux, au risque de troubler les fidèles ou de les bercer d'un faux sentiment de sécurité.

— Gerhard Ludwig Cardinal Müller, ancien préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi ; First Thing, le 20 avril 2018

Mais suggérer que le Pape s'alignerait délibérément avec les forces maçonniques est une accusation grave qui nécessitent bien plus que de simples suppositions. Le cardinal Müller a sans doute proposé une analyse beaucoup plus raisonnée. Lorsqu'on lui a demandé si le Pape était hétérodoxe, il a répondu :

Non, ce pape est orthodoxe, c'est-à-dire doctrinalement sain au sens catholique. Mais sa tâche est de rassembler l'Église dans la vérité et il serait dangereux pour lui de céder à la tentation de dresser le camp des progressistes fanfaronnant contre le reste de l'Église...

— Cardinal Gerhard Müller, “Als hätte Gott selbst gesprochen”, Der Spiegel, 16 février 2019, p. 50

Telle un train de marchandises, la Grande Réinitialisation arrive à toute vitesse sur le monde. Pour ce que nous en savons, celle-ci a toutes les caractéristiques de ce que la « Bête » dans le livre de l'Apocalypse doit apporter à l'humanité. Beaucoup, par conséquent, attendent du Souverain Pasteur de l'Église des paroles de condamnation et d'avertissement à l'encontre de cet agenda mondialiste. Au lieu de cela, il semble souvent y apporter son soutien. Pourtant, en réaffirmant la doctrine sociale de l'Église et en tendant le rameau d'olivier à d'autres croyants à travers le monde, François fait probablement ce qu'il estime nécessaire à cette heure. Je ne sais pas.

En tant que Vicaire du Christ et Souverain Pontife de l'Église catholique, c'est entre Lui et le Seigneur.

N'acceptez aucune vérité qui serait privée d'amour, et n'acceptez aucun amour qui serait privé de vérité ! L'un sans l'autre devient un mensonge destructeur.

— Sainte Thérèse-Bénédicte (Edith Stein), citée lors de sa canonisation par saint Jean-Paul II, le 11 octobre 1998 ; vatican.va ; babelio.com

Dieu aime tous les hommes et toutes les femmes de la terre et il leur donne l'espérance d'une ère nouvelle, d'une ère de paix. Son amour, révélé en plénitude dans son Fils qui s'est fait chair, est le fondement de la paix universelle. Accueilli au plus profond du cœur, il réconcilie chacun avec Dieu et avec lui-même, il renouvelle les rapports des hommes entre eux et il suscite la soif de fraternité qui est capable d'éloigner la tentation de la violence et de la guerre.

— PAPE SAINT JEAN-PAUL II, Message du Pape Jean-Paul II pour la célébration de la Journée mondiale de la paix, 1er janvier 2000 ; vatican.va

Mark Mallett
Francis and The Great Reset

 

8 prédictions pour le monde en 2030 :

1. « Vous ne posséderez rien — Et vous serez heureux. Tout ce que vous voudrez, vous le louerez — Et cela vous sera livré par drone »

2. « Les Etats-Unis ne seront plus la superpuissance qui mène le monde — seuls quelques pays domineront »

3. « Vous ne mourrez pas en attendant un donneur d'organes – Nous ne transplanterons plus des organes, nous les imprimerons en 3D »

4. « Vous mangerez beaucoup moins de viande – celle-ci sera une friandise occasionnelle, pas un aliment de base. Pour le bien de l'environnement et notre santé ».

5. « Un milliard de personnes seront déplacées par le changement climatique — Nous devrons faire bien mieux qu'aujourd'hui pour accueillir et intégrer les réfugiés »

6. « Les pollueurs devront payer pour émettre du dioxyde de carbone – Il y aura un prix mondial pour le carbone. Cela contribuera à faire des combustibles fossiles un lointain souvenir »

7. « Vous pourriez vous préparer à aller sur Mars – Les scientifiques auront trouvé comment vous permettre de rester en bonne santé dans l'espace. Le début d'un long voyage à la recherche de vies extraterrestres ? » (ndtr, avec le transhumanisme ils seront en mesure de nous inventer des poumons capables de respirer dans l'espace...)

8. « Les valeurs occidentales auront été testées jusqu'au point de rupture – Les pouvoirs et contrepouvoirs qui sous-tendent nos démocraties ne doivent pas être oubliés ».

 


[1] lesalonbeige.fr
[2] PAPE JEAN PAUL II, Novo Millennio Inuente, n° 9 ; Vatican.va
[3] lemonde.fr ; law.com/newyorklawjournal ; yorkshireeveningpost.co.uk
[4] metalzone.fr ; cf. newscolony.com
[5] coronavirus-journal.fr ; cf. revuedlf.com
[6] cf. The Real Witchcraft
[7] lire The Great Reset
[8] virgosacrata.com
[9] virgosacrata.com, 136
[10] cf. When the Weeds Begin to Head
[11] cath.ch ; remarque : Pie XII a également été accusé d'avoir encouragé le nazisme pendant la Seconde Guerre mondiale. Cependant, après la guerre, il a été découvert que le pape avait aidé plus de Juifs à échapper aux camps de la mort que toute autre personne. Y a-t-il quelque chose de similaire qui se passe avec la Chine pour éviter une persécution encore plus violente des chrétiens là-bas ?
[12] PAPE FRANÇOIS, 15 octobre 2020 ; eglise.catholique.fr
[13] cf. “Liberal French politician selected to lead pro-LGBT UN agency”, 18 octobre 2020 ; lifesitenews.com
[14] cf. The Great Reset
[15] Fratelli tutti, n° 106
[16] cf. The New Paganism – Part III
[17] Compendium de la Doctrine sociale de l'Église a été publié en 2004 par le Conseil pontifical Justice et Paix à la demande de Jean-Paul II.
[18] Pape saint Paul VI, Evangelii Nuntiandi, n° 14
[19] cf. Jn 17: 21
[20] 13 novembre 2020 ; lifesitenews.com

Notez cet article :
0/1012345678910

Cet article m'inspire...


de la joie
2


du courage
9


de la tristesse
5


de la peur
5


de la colère
0

Commenter Imprimer

Commentaires des internautes

Remarque : Les commentaires ci-dessous n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement l'opinion de l'auteur de ce blog.

Partagez votre opinion

Commentaire laissé par Rébécca le

L’apaisement et notre confiance au Pape François sont renouvelés par votre rubrique « articles en vrac » ...je cite : 
» En définitive ce ne sont pas les mondialistes qui cherchent à refaçonner le monde ; c'est Jésus qui se sert de ces mondialistes pour purifier et renouveler le monde et Son Église. Son désir est que nous ne comptions plus que sur Lui. Et cela ne pourra être possible que lorsque nous n'aurons plus aucune solution humaine à notre disposition. Alors l'humanité n'aura plus d'autre recours que de crier vers le Ciel et le Christ viendra et mettra Satan et tous ses serviteurs sous le talon de Notre Dame et fera advenir l'Ère de paix pour Son Église.Rien n'arrive sans que Dieu ne le permette. Et s'Il permet tout ce que nous vivons actuellement, c'est assurément pour un plus grand bien. » pour cela et pour votre blog : grand merci !

Le Pape a une telle confiance en Dieu qu’il vit et nous invite à vivre, la vie Évangélique avec une telle foi et une telle persévérance ! Il s’appuie sur l’unique Pierre d’Angle ! Chacun des mystères du Rosaire il s’efforce de les accueillir et de les incarner, de les vivre en esprit et en vérité ( et nous les propose ) Quel est son objectif ? Il sait bien une chose, que nous avons parfois tendance à oublier : la tête ( pensante, aimante) de l’Église est le Christ ! Alors quel est son objectif ? Accomplir la volonté du Père, et ne perdre aucun de ceux qui lui sont confiés par sa mission de successeur de Pierre, c’est à dire l’humanité de ce temps ...sans distinction aucune.!

Ce commentaire vous a-t-il été utile ? (1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile)

Répondre

Commentaire laissé par Philippe le

Cher Jean-François,

J'ai une grande certitude que cette interprétation est la bonne car je la vois également chez Donald Trump et elle correspond à ce que Mark Mallett et moi-même ressentons actuellement se produire dans le monde, une sorte de purification et de criblage, pour séparer l'ivraie du bon grain. Il faut donc nécessairement que l'ivraie sorte afin d'être arrachée et brulée. Et pour ce faire, recourir à une tactique bien précise : le hameçonnage.

Prenez donc ces petits mots dans l'interview de 2016 ou 2017, du Pape François : "cohabitation civile". Peut-être que le Pape François n'en avait pas conscience mais l'Esprit Saint certainement. Il savait que les loups s'en empareraient tôt ou tard pour faire avancer leur propre anti-évangile. C'est cela le hameçonnage, on lance le hameçon (deux petits mots) auxquels mordent les loups et ainsi ils sortent du bois pensant que leur heure est arrivée... mais c'est alors que le chasseur pourra les attraper. Croyons que la Justice divine est toute proche !

Donald Trump utilise la même tactique (cette fois consciemment !), par exemple il sait que les médias ne prendront pas telle photos du bureau ovale de la Maison Blanche où sont réunis plusieurs dirigeants de lycées et d'universités noirs, parce que les médias veulent faire croire que Trump est contre la communauté noire. Donc une telle réunion ne les arrange pas. Mais du coup, la tactique de Trump pour forcer les médias à s'intéresser à cette réunion est de placer à l'avant plan de cette réunion sa jeune conseillère, agenouillée sur le sofa sans respecter aucun protocole de bien séance :

https://www.lematin.ch/story/la-photo-de-la-conseillere-de-trump-qui-fait-scandale-379331762670

Immédiatement les médias s'emparent de cette photo pour crier au scandale et paf ! ils prennent en même temps la photo des dirigeants noirs !

Et ce n'est qu'un exemple parmi de très nombreux autres.

Ce commentaire vous a-t-il été utile ?

Répondre

Commentaire laissé par Jean-François Chaudron le

Merci de votre réponse Philippe. Je continue à faire confiance au Seigneur d'abord et au Saint Esprit et ensuite au pape pour lequel je prie tous les jours. J'espère seulement que vous avez raison sur la stratégie du pape François. Ce n'est pas évident à comprendre et à suivre...

Ce commentaire vous a-t-il été utile ?

Répondre

Commentaire laissé par Philippe le

@Jean-François, vous devriez étudier la stratégie de Trump, celle de François est très similaire (qu'il en soit conscient ou non, car finalement c'est l'Esprit Saint qui agit à travers ces deux hommes afin de séparer le bon grain de l'ivraie, au niveau politique comme au sein de l'Eglise).

Très peu comprennent aujourd'hui le Pape François c'est bien triste. Au moins ne le jugeons pas car sa stratégie est redoutablement efficace ! Même ses ambiguïtés apparentes et ses silences font, je pense, partie d'une stratégie (hameçonnage) pour pousser les loups à se montrer, pour que chacun révèle ce qu'il a réellement au fond du coeur (ses intentions cachées). Si François dénonçait ces loups, ils resteraient tapis dans l'ombres et le mal perdurerait. Par contre s'il se tait, chacun montre ce qu'il a dans le coeur, soit en interprétant l'enseignement du Pape selon la doctrine de l'Eglise, soit en l'interprétant selon l'esprit du monde. Ainsi chacun choisit son camp. Voyant l'ambiguité apparente et le silence de François, les loups sortent de l'ombre et pensent, à tort, que François est des leurs. C'est la stratégie du hameçonnage. Une fois sortis, les loups créeront leur fausse église qui se distanciera de plus en plus de la Vraie qui sera de plus en plus réduite et finalement sera comme éclipsée. Surviendra alors le Triomphe du Coeur Immaculé de Marie, Satan sera enchainé et tous les loups, désormais à découvert, seront balayés de la surface de la terre.

Pourquoi sommes-nous si peu nombreux à voir et comprendre cela ? Parce que nous ne prions pas ! Parce que nous préférons juger et condamner le Pape plutot que de prier pour lui et de méditer, comme le fit Marie, ces choses que nous ne comprenons pas dans notre coeur. Alors l'Esprit Saint pourrait nous éclairer et nous faire comprendre bien des choses !

"Ne prenez aucune part aux activités des ténèbres, elles ne produisent rien de bon ; démasquez-les plutôt."

C'est exactement ce que fait François ! Tout en ne participant pas aux ténèbres qu'il ne fait que démasquer. Je suis convaincu que sa tactique est la bonne car elle montre déjà ses effets.

Ce passage de l'évangile de Saint Luc à lui seul permet de comprendre ce qui se passe :

"Syméon les bénit, puis il dit à Marie sa mère : « Voici que cet enfant provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de contradiction – et toi, ton âme sera traversée d’un glaive – : ainsi seront dévoilées les pensées qui viennent du cœur d’un grand nombre. »"

Oui beaucoup de loups tomberont grâce à la stratégie de François (qui est celle de l'Esprit Saint), croyons-le et en attendant laissons chacun révéler les pensées qu'il a dans le coeur ! Et laissons à Dieu, le moment venu, le soin de faire le ménage. Et si notre âme à nous fidèles est comme traversée d'un glaive, si cette confusion (nécessaire pour que la pensée de chaque coeur se révèle) nous désole, unissons-là à la douleur que fut celle de Marie au pieds de la Croix. Gardons confiance et prions pour le Saint Père qui mène un combat acharné contre les forces des ténèbres dans lequel vous comme moi n'oserions même pas nous engager. Dieu donne assurément au Pape les grâces dont il a besoin pour mener ce combat à bien. Mais quelle tristesse de voir que, plutot que d'avoir le soutien et la prière des fidèles, il ne peut compter que sur leurs jugements et leurs critiques...

A méditer.

Philippe

Ce commentaire vous a-t-il été utile ?

Répondre

Commentaire laissé par Jean-François Chaudron le

Je reste perplexe après avoir lu ce nouveau billet.
Je recite :
Quelle communion la lumière peut-elle avoir avec les ténèbres ? ... N'ayez donc rien de commun avec ces gens-là. Autrefois, vous étiez ténèbres ; maintenant, dans le Seigneur, vous êtes lumière... Ne prenez aucune part aux activités des ténèbres, elles ne produisent rien de bon ; démasquez-les plutôt.
2 Co 6: 14 ; Ep 5: 7-11

Ne serait-il pas temps pour le pape François de démasquer le plan funeste du Forum Économique Mondial et de le dénoncer plutôt que de continuer à donner l'impression qu'il concourt lui-même à la fois à l'instauration d'un gouvernement mondial et d'une religion universelle qui le servirait ?

Ce commentaire vous a-t-il été utile ?

Répondre

Commentaire laissé par Philippe le

Bonjour Fr. patrick-Marie,

Merci pour vos deux commentaires ! :-) Non je faisais référence à quelques messages reçus par mail, mais visiblement ces personnes n'ont fait que lire le texte de Mark Mallett en diagonal, et se sont arrêté à la citation de Mgr Vigano puis ont pensé qu'il s’agissait de la pensée de Mark... et ont estimé que cet article et ce blog étaient contre le Saint Père...

Union de prière !

Philippe

Ce commentaire vous a-t-il été utile ?

Répondre

Commentaire laissé par Fr. patrick - Marie le

re
je ne vois pas d'autre article, alors je suppose que c'est pour moi que vous parlez de quitter le site ??!!

j'ai bien vu à plusieurs reprises que Mark Malett prenait la défense du Pape François, et en bon Franciscain que je suis, il ne me viendrait pas à l'idée de critiquer la hiérarchie de l'Eglise, surtout le Saint Père !!!!!!
.
Lors de son élection je savais la veille que ce serait lui, qui serait élu et qu'il prendrait le nom de François !! j'en ai gagné un café...... !!!
Je vais continuer à vous lire, et avec plaisir !!! même si je suis fâché avec l'anglais je suis heureux que vous le traduisiez et vous en remercie...
En Union de Prières...!!
Fr. patrick - Marie

Ce commentaire vous a-t-il été utile ?

Répondre

Commentaire laissé par Philippe le

Pour répondre à certains messages de lecteurs que je viens de recevoir par mail, et qui suite à cet article ont souhaité se désinscrire de ma newsletter, je tiens à préciser ceci :

A aucun moment Mark Mallett n'accuse, dans cet article, le Pape François d'être un mondialiste. Il ne fait que citer à un moment une accusation proférée par Mgr Vigano, mais qu'il n'approuve pas du tout. Son article est clair à ce sujet. Je pense que cet article mérite d'être lu attentivement et non pas de façon superficielle. D'autant plus que j'ai consacré de longues heures à sa traduction qui, j'espère, est aussi fidèle que possible au texte original.

Je trouve dommage de quitter ce blog à cause d'un malentendu. Sachez qu'à aucun moment Mark Mallett ne critique le Pape François, il ne fait que le défendre !

Union de prière,

Philippe

Ce commentaire vous a-t-il été utile ?

Répondre

Commentaire laissé par Fr. patrick - Marie le

PACE E BENE
Bonjour,
juste un rappel, pour dire que la mission que s'était fixée' Saint François d'Assise était de vouloir CONVERTIR le sultan, et non de lui dire que son dieu était me même que le nôtre ou celui des bouddhistes.... comme l'a fait le Pape François il a un an !!!
.
Jésus nous a donné comme mission de CONVERTIR pas de seulement faire ami-ami et des belles promesses que cette secte mortifère ne tiendra jamais de toute façon....
.
« Que le Seigneur Vous Bénisse et Vous Garde ! Que le Seigneur Vous Découvre Sa Face et Vous Prenne en Pitié ! Qu'il Tourne vers Vous Son Visage et Vous Donne la Paix ! »
Bénédiction de Saint François d'Assise frère Léon

Ce commentaire vous a-t-il été utile ?

Répondre

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Veuillez noter que pour éviter tout abus, votre adresse IP sera enregistrée lors de la validation de ce formulaire. Nous la conserverons pendant maximum 12 mois.

 Champs obligatoires

Votre adresse e-mail ne sera pas visible sur le site et ne servira pas à vous envoyer de publicité. Elle sert uniquement à vous prévenir en cas de réponse. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
@

Souhaitez-vous être tenu informé des réponses apportées à votre commentaire ?

Veuillez résoudre le calcul suivant : 4 + 2 = ?
Vous pouvez vous aider de la calculatrice ci-contre.

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'article François et la Grande Réinitialisation.

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul suivant : 4 + 2 = ?
Vous pouvez vous aider de la calculatrice ci-contre.

Articles similaires

Le Mystère de Babylone la Grande

Mark Mallett - le

1.492 lectures 5 commentaires

Il est clair qu'une bataille fait rage pour l'âme de l'Amérique. Deux visions. Deux avenirs. Deux puissances. Les Écritures en parlent-elles ? Peu d'Américains réalisent que la bataille pour le cœur de leur pays a commencé il y a plusieurs siècles et la révolution qui y est en cours fait partie d'un plan ancestral.

Lire la suite

Fatima, et la Grande Secousse

Mark Mallett - le

3.735 lectures 2 commentaires

Il y a quelques temps, alors que je réfléchissais à la raison pour laquelle le soleil semblait tournoyer dans le ciel à Fatima, l'idée m'est venue que ce n'était pas une vision du soleil en tant que tel qui se mettrait à bouger, mais de la terre. C'est alors que j'ai réfléchi à la relation entre la « grande secousse » de la terre annoncée par de nombreux prophètes crédibles et le « miracle du soleil ». Cependant, avec la récente publication des mémoires de Sr Lucie un nouveau regard sur le Troisième Secret de Fatima fut révélé dans ses écrits.

Lire la suite

La grande apostasie - Partie I

Michael O'Brien - le

2.123 lectures 3 commentaires

L'infidélité du futur : la grande apostasie

Michael D. O'Brien

« Le Fils de l'homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » (Luc 18: 8)

Comme à chaque génération, une « aube nouvelle » s'apprête à se lever, ne se matérialisant jamais comme nous l'avions imaginé.

Lire la suite